NOUVELLES

GP de Grande-Bretagne - Qualifications: déclarations de Webber et Schumacher

07/07/2012 01:45 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

Mark Webber (AUS/Red Bull), 2e temps: "C'était vraiment une séance très serrée avec Fernando (Alonso). A la fin, on ne sait pas vraiment où on en est, il faut être concentré à 100% sur soi-même et la seule préoccupation c'est de faire un tour entier (sans faire d'erreur). Comme l'a dit Fernando, il y avait quelques portions très délicates. Dans ce genre de séance, ce n'est pas évident d'être toujours à l'aise avec la voiture, dans des conditions qui changent tout le temps, et les gars ont fait un super travail. C'est un circuit que j'apprécie beaucoup depuis 1995, quand j'ai remporté ici ma première course de Formule Ford, ça commence à faire un bout de temps, même si je ne veux pas évoquer mon grand âge. C'est un circuit très exigeant pour les pilotes, où la voiture peut respirer un peu, dans les portions très rapides. C'est aussi le genre de circuit où, quand il y a des rivières qui traversent partout, on peut toujours améliorer mais on peut aussi se retrouver dans le mur si on attaque trop fort, donc parfois il vaut mieux essayer de finir un tour décent en limitant les risques, comme aujourd'hui".

Michael Schumacher (GER/Mercedes), 3e temps: "Je pense que nous avons l'air raisonnablement compétitifs en conditions mouillées, qu'on roule avec des pneus pluie ou intermédiaires, donc la pluie sera la bienvenue pour nous demain (dimanche ndlr). C'était une séance plutôt excitante, surtout en Q2 quand je me suis retrouvé avec la mauvaise visière sur mon casque, sans système anti-buée. Je n'y voyais pas grand chose et je suis parti en travers dans Becketts, ça ne m'a pas aidé. Mais on s'est bien rattrapés par la suite, on a retrouvé le bon rythme, pour faire un meilleur travail, et je suis heureux d'être 3e sur la grille, surtout si c'est le côté le moins mouillé de la piste. C'est bon pour l'équipe et pour tous mes gars, que je remercie. Je pense qu'il faut aussi applaudir les fans qui sont restés jusqu'au bout dans ces conditions, c'était vraiment spécial et il faut les féliciter. Merci aussi à la FIA qui a pris la bonne décision en arrêtant la Q2, parce qu'à ce moment-là, les pilotes comme Fernando (Alonso) et moi, qui étions sur la piste (pour essayer de passer en Q3), nous étions obligés de rouler à la limite, voire même un peu au dessus de la limite. C'est bien d'avoir pu reprendre un peu plus tard, pendant le seul créneau disponible au niveau de la météo. C'était probablement le seul moment possible".

dlo/jcp

PLUS:afp