NOUVELLES

VIH: 6,2 millions de personnes sous traitement antirétroviral en Afrique

06/07/2012 07:26 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

Près de 6,2 millions de personnes étaient sous traitement antirétroviral en Afrique à la fin 2011, a indiqué à Paris le directeur exécutif d'Onusida, Michel Sidibé.

Dans un entretien accordé à l'AFP lors d'un passage à Paris avant la conférence internationale sur le sida qui se tiendra à Washington du 22 au 27 juillet, M. Sidibé a précisé que le nombre d'Africains sous traitement anti-VIH avait augmenté de 1,1 million de personnes en 2011, après avoir progressé dans les mêmes proportions en 2010 pour atteindre le chiffre record de 6,2 millions, soit 56% de l'ensemble des Africains ayant besoin d'un tel traitement.

Selon lui, ce bon résultat a permis de réduire sensiblement les décès en Afrique, le continent le plus touché par l'épidémie de sida avec une mortalité annuelle passée de 1,8 million de décès il y a cinq ans à 1,2 million l'an dernier.

Les chiffres mondiaux pour 2011 n'ont pas encore été rendus publics par l'Onusida, mais selon les chiffres 2010, 6,6 millions de personnes au total vivant dans les pays à revenu faible et intermédiaires bénéficiaient de traitements antirétroviraux, tandis que 8 millions n'en bénéficiaient pas encore fin 2010.

A cette date, un nombre record de 34 millions de personnes vivaient dans le monde avec le VIH.

ez/dab/hba

PLUS:afp