NOUVELLES

Une nouvelle base flottante américaine déployée dans le Golfe

06/07/2012 12:09 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

L'USS Ponce, un vieux bâtiment de guerre américain transformé en base flottante, est arrivé jeudi à Bahreïn, quartier général de la Ve flotte, afin de servir de soutien aux opérations de lutte contre les mines dans le Golfe, a annoncé vendredi la Marine.

Ce déploiement s'inscrit dans le cadre d'une montée en puissance militaire des Etats-Unis dans la région face à l'Iran après les tensions du début de l'année dans le détroit d'Ormuz.

En service depuis 1971, le navire de transport amphibie, doté d'un pont d'envol pour hélicoptères, a été transformé en base flottante destinée à fournir un soutien logistique à tous types d'opérations (lutte antimines, patrouilleurs côtiers, forces spéciales, hélicoptères). Son équipage est composé de 205 marins, dont une majorité de civils.

"Le rôle du Ponce comme base flottante intérimaire avancée (AFSB-I) renforce notre capacité à conduire des opérations de sécurité maritime et nous fournit une plus grande flexibilité pour soutenir une large gamme d'opérations avec nos partenaires dans la région", explique dans un communiqué le vice-amiral John Miller, patron de la Marine au Moyen-Orient (Navcent).

Outre les deux porte-avions --l'USS Abraham-Lincoln et l'USS Enterprise-- se trouvant dans le Golfe ou en mer d'Oman, les Etats-Unis ont renforcé de façon significative leurs moyens militaires dans la région.

Quatre chasseurs de mine sont arrivés le 23 juin dans la zone, portant à huit le nombre de navires de ce type dans le Golfe et à proximité.

Quatre hélicoptères MH-53 Sea Stallion de lutte contre les mines sont également déployés depuis mars en renfort tandis que l'US Air Force a envoyé fin avril des chasseurs furtifs F-22 sur la base aérienne d'Al Dhafra aux Emirats arabes unis (EAU).

Les Etats-Unis et leurs alliés s'inquiètent d'un éventuel blocage du détroit d'Ormuz par Téhéran, notamment à l'aide des nombreuses mines navales dont dispose l'Iran, en cas de conflit lié à son programme nucléaire controversé.

Le détroit, qui ferme le Golfe, est un goulet stratégique pour le transport maritime de pétrole.

mra-ddl/sam

PLUS:afp