NOUVELLES

Un employé âgé de 57 ans ans meurt dans un accident lié à un manège de La Ronde

06/07/2012 03:53 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un employé du parc d'amusement La Ronde, à Montréal, est décédé vendredi après avoir été happé par un manège.

Les paramédics d'Urgences-Santé se sont rendus sur place afin de confirmer ce que les policiers avaient déjà déclaré, soit la mort évidente de la victime, un homme âgé de 67 ans.

Une mort évidente est déclarée lorsqu'aucune manoeuvre de réanimation n'est utile, car l'arrêt des fonctions vitales est irréversible.

Le manège en question, le Vampire, demeurera fermé «pour une période indéterminée», a indiqué la porte-parole de La Ronde Catherine Tremblay.

Elle a ajouté qu'une enquête avait été ouverte afin de comprendre pourquoi cet employé se trouvait dans une zone de sécurité «restreinte et verrouillée».

«On a des procédures très strictes qui encadrent ces zones-là et on essaie de comprendre pourquoi elles n'ont pas été suivies», a-t-elle expliqué.

Selon La Ronde, les premiers rapports indiquent que le manège était opéré correctement, et la zone entourant celui-ci était sécuritaire. L'employé n'aurait cependant pas avisé l'opérateur du manège, et n'aurait pas suivi le protocole en place en entrant dans une zone de sécurité restreinte verrouillée lors de l'opération du manège.

Urgences-Santé a traité de nombreux clients et employés pour des chocs nerveux.

La jeune Marie-Ève Trudeau venait de sortir du manège Le Vampire lorsqu'elle a appris qu'un employé avait été blessé.

«On a vu tout le monde se diriger vers le manège, on se demandait ce qui se passait», a-t-elle relaté, avant de formuler un appel à la vigilance.

«Il faudrait peut-être un peu plus de sécurité, être plus vigilant dans les manèges», a-t-elle proposé.

«Il y a tout le temps quatre personnes, et une autre qui dirige les wagons. Peut-être que (la victime) n'était pas bien attachée ou qu'elle ne portait pas un bon harnais.»

PLUS:pc