NOUVELLES

Tir sur un hélicoptère transportant du matériel électoral en Libye: un mort

06/07/2012 01:17 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

Un fonctionnaire de la Commission électorale libyenne a été tué vendredi lorsque l'hélicoptère à bord duquel il se trouvait et qui transportait du matériel électoral a été la cible d'un tir d'arme légère dans l'est du pays, a-t-on appris de sources concordantes.

"Un hélicoptère qui transportait des urnes et qui passait par la région de Haouari (sud de Benghazi) a été visé par le tir d'une arme légère. Une personne qui était à bord a été tuée", a indiqué à l'AFP le colonel Ali al-Chikhi, un porte-parole militaire.

Selon lui, l'hélicoptère a atterri peu après sans encombre à l'aéroport Benina, à Benghazi.

Une source à la Commission électorale à Benghazi a confirmé l'incident, précisant que la personne tuée était un fonctionnaire de la Commission.

Par ailleurs, le Centre médical de Benghazi a été la cible de deux tirs de roquettes, sans faire de victimes ou de dégâts, selon un responsable du centre, Ala Ben al-Kazza.

Les mobiles de l'attaque demeurent inconnus mais des habitants de Benghazi estiment que le matériel électoral de la ville aurait été stocké dans cet hôpital.

Ces violences font suite à la fermeture jeudi soir de terminaux pétroliers sur la côte est par des partisans de l'autonomie de cette région orientale de la Cyrénaïque.

Les protestataires dénoncent la répartition des sièges prévue au sein de l'assemblée nationale qui doit être élue samedi (100 sièges pour l'Ouest, 60 pour l'Est et 40 pour le Sud).

Les partisans de l'autonomie de l'Est ont appelé au boycott des élections et menacé de saboter le scrutin.

str-dsg-ila/vl

PLUS:afp