NOUVELLES

États-Unis: seulement 80 000 emplois ont été créés en juin

06/07/2012 09:15 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Les employeurs américains n'ont ajouté que 80 000 nouveaux postes en juin, une troisième performance mensuelle décevante qui démontre que l'économie des États-Unis peine toujours à redémarrer trois ans après la fin de la récession.

Le département du Travail a indiqué vendredi que le taux de chômage est demeuré inchangé à 8,2 pour cent.

L'économie du pays n'a généré que 75 000 emplois par mois pendant la période avril-juin, soit le tiers des 226 000 postes créés chaque mois pendant le premier trimestre. La création d'emploi a aussi été plus faible pendant le premier semestre de l'année.

Ces données décevantes pourraient inciter la Réserve fédérale des États-Unis à intervenir de nouveau pour essayer de relancer l'économie. La Fed a prévenu, le mois dernier, qu'elle prévoit une croissance de 1,9 pour cent à 2,4 pour cent d'ici la fin de l'année et un taux de chômage essentiellement stable.

Les chiffres dévoilés vendredi contenaient néanmoins quelques bonnes nouvelles. La durée moyenne de la semaine de travail est passée de 34,4 heures en mai à 34,5 heures en juin, gonflant le salaire de certains travailleurs. Le salaire horaire moyen a de son côté augmenté de 6 cents US à 23,50 $ US.

Le salaire horaire est en progression de 2 pour cent depuis le début de l'année, une hausse plus importante que celle de l'inflation qui, elle, a été ralentie au cours des derniers mois par le recul du prix du carburant.

Le secteur manufacturier a créé 11 000 emplois en juin, contre 13 000 pour le secteur des soins de santé et 5000 pour celui des services financiers. Les secteurs de la vente au détail et du transport ont retranché des postes, tout comme les gouvernements.

PLUS:pc