NOUVELLES

Ligue de diamant - Saint-Denis: Rudisha échoue contre son record

06/07/2012 04:31 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

Le Kényan David Rudisha a échoué à battre son record du monde du 800 m, s'en approchant néanmoins à 53/100e pour signer la 7e performance de tous les temps (1:41.54) vendredi soir à St Denis, aux portes de Paris, où cinq meilleures performances mondiales (MPM) de l'année sont tombées.

Dans sa tentative, Rudisha, 23 ans, a couru en solitaire le second tour de piste, loin devant tous les autres.

Son +lièvre+ habituel Sammy Tanguy, qui devait passer en 48 sec 8/48 sec 9, a coincé dans les derniers mètres du premier tour, obligeant le champion du monde 2011 à prendre l'initiative plus tôt que prévu.

En 49 sec 32/100e à la cloche, Rudisha a tenu dans la ligne opposée (1 min 14 sec 79/100e aux 600 m). Par une température fraîche, le superbe Kényan a laissé échapper le record en se cabrant à mi-ligne droite.

"Avec des conditions climatiques parfaites, j'aurais probablement battu le record. Mais cette fois ce n'était pas possible avec la piste trempée (à cause des pluies de l'après-midi, ndr). Le lièvre aurait également pu courir un peu plus vite", a expliqué le Masai.

Outre celle de Rudisha, le Stade de France a enregistré également deux MPM sur les haies et deux autres en demi-fond.

Le Portoricain Javier Culson est resté invaincu cette saison sur les haies basses du 400 m en 47 sec 78/100, repoussant l'assaut final du champion du monde britannique David Greene (47.84), qui l'avait devancé pour l'or aux Mondiaux 2011.

Pearson a volé sur les haies hautes du 100 m, en 12 sec 40/100. Si Culson se considère "comme un parmi les favoris aux JO", l'Aussie, élue athlète de l'année en 2011, est plus directe. "Maintenant je suis tournée vers les JO de Londres, où je ne peux pas imaginer autre chose qu'une médaille d'or", a-t-elle expliqué.

La Marocaine Mariem Alaoui Selsouli a amélioré de 4 secondes son record personnel pour établir la marque de référence 2012 sur 1500 m (3:56.15).

Les Ethiopiens Dejen Gerbremeskel (MPM en 12:46.81) et Hagos Gebrhiwet (record du monde juniors en 12:47.53) ont déposé leur leader Kenenisa Bekele, seulement 7e.

Bekele a ainsi perdu la dernière occasion de défendre son titre olympique de Pékin, où il s'était également imposé sur 10.00O m. "Je ne suis pas revenu assez au top après la blessure (au mollet, ndlr). J'ai essayé mais la course était difficile et rapide. Je ne suis pas déçu, je le serais si je n'avais pas eu de blessure, mais je suis toujours dans la course pour les Jeux. Pourquoi ne pas être sacré champion olympique à Londres (sur 10.000 m)?", a-t-il souligné.

Le Kényan Paul Koech a dominé le 3000 m steeple (8:00.57), ce qui lui laisse un petit espoir d'être retenu aux JO en dépit d'une 7e place aux sélections nationales.

Dernière épreuve de la soirée, le 100 m a permis à Tyson Gay de déborder dans les derniers mètres son compatriote Justin Gatlin (9.99 contre 10.03) pour une revanche de la finale des sélections américaines à Eugene.

Distancé au départ, le double champion d'Europe français Christophe Lemaitre (10.08) est même revenu à la fin sur Gatlin. Satisfait de sa course mais moins du temps.

asc/jfm

PLUS:afp