NOUVELLES

La valeur des permis de bâtir a augmenté en mai, selon Statistique Canada

06/07/2012 09:23 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Les municipalités ont délivré pour 7 milliards $ de permis de bâtir en mai, en hausse de 7,4 pour cent par rapport à avril pour atteindre le niveau le plus élevé depuis mai 2007, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Cette augmentation survient à la suite d'une baisse de 4,4 pour cent enregistrée en avril, précise l'agence fédérale.

L'augmentation observée en mai s'explique principalement par la hausse des intentions de construction d'immeubles institutionnels en Alberta, en Colombie-Britannique et en Saskatchewan, et de logements multifamiliaux en Colombie-Britannique.

Le Québec a enregistré la plus forte baisse, surtout en raison de la diminution des intentions de construction d'immeubles industriels et de logements unifamiliaux. La baisse observée au Nouveau-Brunswick est principalement attribuable aux immeubles commerciaux et industriels et aux logements multifamiliaux.

En mai, la valeur totale des permis a augmenté dans 17 des 34 régions métropolitaines de recensement. Les augmentations les plus prononcées ont été observées à Vancouver, à Edmonton et à Ottawa. Les plus fortes baisses ont été enregistrées à Calgary, à Thunder Bay et à Montréal. Le recul des intentions de construction d'immeubles commerciaux, industriels et résidentiels explique la baisse observée à Montréal.

À travers le pays, la valeur des permis de construction résidentielle a augmenté de 8,5 pour cent pour s'établir à 4,1 milliards $, après avoir affiché quatre reculs mensuels consécutifs.

Les intentions de construction non résidentielle ont crû de 6 pour cent pour se fixer à 2,9 milliards $, après avoir régressé de 7 pour cent le mois précédent.

La valeur des permis de bâtir des logements multifamiliaux a crû de 17,7 pour cent pour se chiffrer à 1,8 milliard $, soit la deuxième hausse mensuelle depuis le début de l'année.

Les entrepreneurs ont pris pour 2,3 milliards $ de permis de bâtir de logements unifamiliaux, en hausse de 2,1 pour cent, et ce, à la suite de quatre baisses mensuelles consécutives.

À l'échelle nationale, les municipalités ont autorisé la construction de 18 682 nouveaux logements en mai, en hausse de 13,2 pour cent par rapport à avril. Cette hausse provient en particulier des logements multifamiliaux, lesquels ont augmenté de 22 pour cent pour s'établir à 11 801 unités. Les logements unifamiliaux ont augmenté de 0,9 pour cent pour se chiffrer à 6881 unités.

PLUS:pc