NOUVELLES

La Montréalaise Eugénie Bouchard disputera la finale junior à Wimbledon

06/07/2012 01:59 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - La Montréalaise Eugénie Bouchard disputera la finale junior du tournoi de Wimbledon face à l'Ukrainienne Elena Svitolina.

Bouchard a défait l'Estonienne Anett Kontaveit 7-6 (2), 6-4 en demi-finale tandis que Svitolina a vaincu une autre Québécoise, François Abanda, 6-4, 3-6, 6-2.

«Ce fut un long match, a reconnu Abanda. Elle a été plus solide que moi durant les moments-clés. J'ai été très solide durant la première et la deuxième manche, mais ce sont les petites choses qui ont fait la différence.

«Je suis néanmoins satisfaite de ma semaine en général, a ajouté celle qui évoluait sur le gazon de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. J'ai appris que le gazon se mariait parfaitement à mon style de jeu. Et puis, commencer sa carrière sur le gazon à Wimbledon, c'est très spécial.»

Chez les garçons, Filip Peliwo aura l'opportunité de jouer une troisième finale junior dans un tournoi du Grand Chelem cette saison grâce à sa victoire de 5-7, 7-6 (3), 6-3 aux dépens de l'Américain Mitchell Kreuger.

«Je me suis senti crispé durant la majeure partie de la rencontre aujourd'hui, a admis Peliwo. Mais ç'a bien été, j'ai bien joué. Je n'ai pas vraiment d'explications pour justifier mes succès sur le gazon.»

Le Vancouvérois de 18 ans a perdu les finales juniors à Melbourne et à Paris cette année mais il tentera de connaître le succès à sa troisième tentative. Il affrontera l'Australien Luke Saville, qui a vaincu l'Italien Gianluigi Quinzi, 6-3, 6-4 dans l'autre demi-finale.

«Tout ce que je dois faire, c'est me présenter et bien jouer, s'est contenté de dire le Britanno-Colombien. Je dois simplement sortir mes armes quand ça sera le bon moment.»

Saville a défait Peliwo pour le titre à Melbourne en janvier.

Peliwo, dévasté par sa défaite en finale le mois dernier à Roland Garros, a montré beaucoup de caractère alors qu'il a comblé un déficit d'un set face à Kreuger.

Il a confirmé sa victoire en un peu moins de deux heures et demie. Il a compilé cinq as, trois bris, 34 coups vainqueurs et 33 erreurs directes.

PLUS:pc