NOUVELLES

F1: la pilote Maria De Villota dans un état grave mais stable, trois jours après son accident

06/07/2012 06:34 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT
Getty Images

L'Espagnole Maria De Villota, pilote d'essai de Marussia F1 (ex-Virgin), gravement blessée mardi matin lors d'une séance de tests en ligne droite avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, est toujours dans un état "grave, mais stable", a indiqué sa soeur Isabel dans un communiqué.

"Il n'y a pas d'autres nouvelles pour le moment, mais nous sommes encouragés par le fait que l'état de Maria est resté stable depuis l'accident, et surtout pendant la première nuit qui a suivi sa longue opération chirurgicale", écrit Isabel de Villota dans un communiqué transmis jeudi soir par Marussia F1.

Maria de Villota, 32 ans, a perdu l'usage d'un oeil à la suite de son accident mardi matin lors d'une séance d'essais sur l'aérodrome de Duxford, dans le Cambridgeshire, lorsque sa monoplace a percuté un camion de son écurie après avoir accéléré d'une manière inexplicable.

"Toute la famille de Maria est réconfortée par les soins médicaux remarquables qu'elle reçoit et par tous les témoignages d'amour et de soutien que Maria reçoit des quatre coins du monde, ainsi que par l'attention que nous a montré l'écurie Marussia F1 ces derniers jours", ajoute sa soeur Isabel.

"C'est tragique", a dit Lewis Hamilton, le pilote McLaren, jeudi en conférence de presse. "C'est très triste", a ajouté Fernando Alonso, le pilote Ferrari, "complètement choqué" quand il a appris qu'un tel accident avait eu lieu, et "très inquiet" pour sa compatriote, dont la vie n'est pas en danger.

"Il faut absolument comprendre ce qui s'est passé et tirer les leçons de cet accident", a estimé son coéquipier brésilien Felipe Massa, victime lui aussi en 2009 d'un accident inédit, quand une pièce mécanique était venue défoncer son casque et qu'il avait lui aussi failli perdre un oeil.

Les deux Marussia de l'Allemand Timo Glock et du Français Charles Pic, qui a annulé un dîner de presse jeudi soir à la suite de cet accident, ont participé vendredi matin à la 1re séance d'essais libres du GP de Grande-Bretagne, mais n'ont bouclé qu'une douzaine de tours, six chacun.

dlo/chc