NOUVELLES

Dean Del Mastro rencontrera Élection Canada à propos des allégations de fraude

06/07/2012 07:35 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le député conservateur Dean Del Mastro, accusé de des malversations électorales, rencontrera un représentant d'Élection Canada pour livrer un témoignage audio enregistré, a rapporté le Globe and Mail sur son site Internet vendredi.

Le député de Peterborough, en Ontario, tentait d'obtenir un rendez-vous depuis que des articles avaient laissé entendre qu'il avait dépassé ses limites de dépenses lors de la campagne électorale fédérale de 2008, puis tenter de dissimuler les faits.

Certains médias ont également avancé que sa famille était impliquée dans un système de prête-nom, ce que M. Del Mastro affirme être infondé.

Aucune des allégations à l'encontre du député n'a été prouvée en cour, et aucune accusation n'a été portée.

Le député Dean Del Mastro avait précédemment refusé de parler à Élection Canada craignant que sa déclaration puisse être utilisée en cour ou dans le cadre d'une enquête.

Cette semaine, M. Del Mastro a déclaré qu'il n'avait pas la possibilité de se défendre.

L'avocat du député Jeffrey Ayotte a déclaré au Globe and Mail qu'Élection Canada l'avait appelé jeudi pour offrir à M. Del Mastro de déposer «un témoignage audio enregistré».

«M. Del Mastro a accepté l'invitation pour rencontrer [des représentants] d'Élection Canada pour livrer un témoignage et nous en sommes actuellement à déterminer une date et une heure pour la rencontre», a déclaré Jeffrey Ayotte au quotidien.

Ni Me Ayotte, ni M. Del Mastro n'ont répondu à des demandes de commentaire vendredi. Un porte-parole du Parti conservateur n'a pas non plus répondu aux questions formulées dans un courriel.

Élection Canada enquête pour déterminer si M. Del Mastro a dépassé sa limite de dépenses. L'affaire concerne un contrat pour des services de sondage et de recherche.

Dans des documents déposés en cour, l'agence fédérale affirme que M. Del Mastro a personnellement versé 21 000 $ au Holinshed Research Group. L'équipe de campagne du député ne mentionne cependant qu'un paiement de 1575 $.

L'agence allègue que M. Del Mastro «a agi pour cacher la véritable nature de la transaction en payant cette dépense électorale de 21 000 $ de ses propres fonds... et a obtenu une fausse facture de Holinshed en décembre 2008 [...] qui n'a jamais été payée à Holinshed».

«Dean Del Mastro a ensuite soumis cette facture à son équipe de campagne et a été remboursé pour un montant de 1575 $, pour un contrat qu'il n'a jamais payée», indiquent les documents de la cour.

M. Del Mastro a admis cette semaine qu'il avait signé le chèque, mais a affirmé n'avoir pas violé quelque règle que ce soit.

«J'ai suivi toutes les règles. Je l'ai toujours fait. Je le ferai toujours, a-t-il dit. Toutes mes campagnes ont été respectueuses de la loi. Et je soutiens ces déclarations à 100 pour cent.»

L'agence fédérale n'a ni n'infirmé, ni confirmé l'existence d'enquêtes ou de plaintes.

PLUS:pc