NOUVELLES

Combats dans un quartier de Damas, 90 morts jeudi en Syrie (OSDH)

06/07/2012 03:01 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

Des affrontements entre soldats et rebelles syriens ont éclaté vendredi dans un quartier de Damas, au lendemain d'une journée sanglante durant laquelle les violences ont fait 90 morts à travers la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Comme chaque vendredi depuis mars 2011, les militants anti-régime ont appelé à manifester pour réclamer la chute du régime sous le slogan "la guerre de libération populaire", selon la page Facebook "The Syrian Revolution 2011".

Face à la répression, la contestation s'est militarisée au fil des mois, dégénérant en conflit armé, notamment entre les troupes syriennes et l'Armée syrienne libre (ASL), force d'opposition armée créée par des déserteurs.

Vendredi, des combats ont éclaté à l'aube dans le quartier de Kafar Soussé dans la capitale, et un civil a été tué par un obus dans la nuit à Daraya, dans la province de Damas, selon l'OSDH.

Dans la province d'Idleb (nord-ouest), au moins cinq soldats sont morts dans une explosion ayant visé un véhicule de transport de troupes à Maaret al-Noomane, bombardée depuis le matin. Un déserteur et un rebelle ont également été tués dans cette zone, selon l'OSDH.

Jeudi, le pilonnage des fiefs rebelles et les combats entre soldats et rebelles ont fait au moins 90 morts, dont 63 civils et 24 soldats, selon cette organisation basée au Royaume-Uni qui s'appuie sur un réseau de militants et de témoins.

Il est impossible d'obtenir un bilan de source indépendante depuis que l'ONU a cessé fin 2011 de comptabiliser les victimes du conflit syrien.

rd/ram/fc

PLUS:afp