NOUVELLES

Chiffres du chômage: "dans la bonne direction" mais pas suffisants (Obama)

06/07/2012 11:32 EDT | Actualisé 05/09/2012 05:12 EDT

Le président Barack Obama a affirmé que les chiffres du chômage américain publiés vendredi constituaient un "pas dans la bonne direction" mais reconnu qu'ils n'étaient pas encore suffisants pour effacer les conséquences de la crise de 2008.

"C'est toujours difficile sur le terrain", a lancé M. Obama, qui s'exprimait à Poland, dans l'Etat crucial de l'Ohio (nord) où il se trouvait en tournée électorale, alors que le taux officiel de chômage est resté bloqué à 8,2% de la population active en juin, avec seulement 80.000 emplois nets créés.

A tout juste quatre mois de la présidentielle, ces chiffres médiocres constituent une mauvaise nouvelle supplémentaire sur le front économique pour M. Obama, attaqué par son adversaire républicain Mitt Romney qui l'accuse d'incompétence en la matière.

"C'est un pas dans la bonne direction, mais nous ne pouvons pas nous en satisfaire parce que notre but n'a jamais été d'oeuvrer à revenir à là où nous en étions en 2007", avant la crise qui a coûté plus de huit millions d'emplois aux Etats-Unis, a assuré le président démocrate sortant.

"Je veux en revenir à une époque où la classe moyenne et ceux qui essaient d'y entrer bénéficient de sécurité. Il faut faire davantage croître l'économie et remettre encore plus de gens au travail", a insisté M. Obama.

"Ce sont des choses pour lesquelles nous devons nous battre, et c'est la raison pour laquelle je suis candidat à un second mandat", a encore dit M. Obama, dans un discours très offensif contre son adversaire républicain Mitt Romney, qu'il a à nouveau qualifié de "pionnier des délocalisations".

Réagissant avant lui aux chiffres du chômage, M. Romney a de son côté estimé que le rapport du ministère du Travail prouvait que la politique économique de l'équipe Obama avait échoué. "Ces coups de poing (à l'économie) doivent cesser", a-t-il lancé.

Si M. Obama vante le fait que 4,4 millions d'emplois ont été créés depuis que sa politique a commencé à avoir des conséquences sur l'économie, et reconnaît avoir sous-estimé la gravité de la crise de 2008, M. Romney estime que le président démocrate n'a pas tenu ses engagements en matière d'emploi.

Voir le chômage dépasser les 8% pendant 41 mois d'affilée "est la définition même d'un manque de succès", a-t-il accusé.

"Il y a beaucoup de souffrance aux Etats-Unis aujourd'hui, et ces chiffres ne traduisent pas tout ce que les gens subissent, et la souffrance qui est celle de la classe moyenne", a encore dit M. Romney, depuis son lieu de vacances de Wolfeboro, une ville huppée du New Hampshire (nord-est) où il possède une propriété.

La politique de M. Obama "n'a pas fonctionné pour faire redémarrer cette économie, pour remettre les gens au travail. Ce n'est pas inéluctable. Les Etats-Unis peuvent faire mieux", a-t-il assuré.

col-mlm-tq/sam

PLUS:afp