NOUVELLES

USA: une mutilée de guerre accusée d'utiliser ses blessures par son rival

05/07/2012 05:48 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

Une ancienne combattante qui a perdu ses deux jambes en Irak et se présente aux élections législatives de novembre aux Etats-Unis a été critiquée par son adversaire républicain qui l'accuse de se servir de ses blessures à des fins électorales.

Ces accusations ont été très mal prises par une association d'anciens combattants, qui a appelé jeudi le représentant républicain de l'Illinois (nord), Joe Walsh, candidat à sa succession, à démissionner.

M. Walsh avait déclaré dimanche lors d'une réunion publique que son adversaire démocrate ne parlait que de ses blessures pendant sa campagne électorale.

"Les vrais héros, les hommes et les femmes qui ont servi le pays, n'en parlent jamais", avait-il déclaré à l'endroit de Tammy Duckworth, une femme qui a été amputée de ses jambes à la suite de la destruction en 2004 de l'hélicoptère qu'elle pilotait en Irak.

L'association d'anciens combattants VoteVets.org a critiqué ces propos et réclamé la démission de M. Walsh.

Mme Duckworth, qui a par le passé été sous-secrétaire au ministère des anciens combattants de l'administration Obama, avait été battue par 2,5% des voix aux législatives de 2006.

mlm/bar/lor

PLUS:afp