NOUVELLES

Un patron de Garmin nie que des coéquipiers d'Armstrong aient été suspendus

05/07/2012 10:09 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

LA HAYE, Pays-Bas - Un directeur de l'équipe cycliste Garmin-Sharp a nié que des coureurs de l'écurie aient été suspendus six mois par l'Agence antidopage américaine (USADA) à la suite de son enquête sur les allégations de dopage concernant le septuple champion du Tour de France Lance Armstrong.

Jonathan Vaughters a indiqué jeudi que cette information, rapportée par un média néerlandais, est complètement fausse.

Le quotidien hollandais De Telegraaf a rapporté mercredi que Vaughters et quatre anciens coéquipiers d'Armstrong avaient reçu des suspensions de six mois, qu'ils purgeraient à compter de septembre.

De Telegraaf cite des sources anonymes «bien informées» et rapporte que Vaughters, George Hincapie, Levi Leipheimer, David Zabriskie et Christian Vande Velde ont reçu les sanctions après avoir admis s'être dopés et donné des preuves contre Armstrong.

Vande Velde et Zabriskie font toujours partie de l'écurie Garmin. Armstrong a toujours nié avec véhémence avoir utilisé des produits dopants.

PLUS:pc