NOUVELLES

Un juge de la Floride impose une caution d'un million $ US à George Zimmerman

05/07/2012 05:43 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

ORLANDO, États-Unis - Le surveillant de quartier de la Floride accusé d'avoir tué un jeune Noir non armé en février pourra être libéré en échange d'une caution d'un million de dollars dans l'attente de son procès, a annoncé un juge jeudi.

C'est la deuxième fois que le juge Kenneth Lester accorde une libération sous caution à George Zimmerman. Le mois dernier, le juge avait révoqué sa libération sous caution après que les procureurs eurent accusé George Zimmerman et sa femme d'avoir trompé la cour au sujet de leur situation financière.

Zimmerman est accusé de meurtre non prémédité en lien avec la mort par balle de Trayvon Martin, âgé de 17 ans, dans un ensemble résidentiel protégé de la Floride le 26 février. Il a plaidé non coupable et affirme avoir ouvert le feu en état de légitime défense conformément aux lois floridiennes.

Les parents de Trayvon Martin et ceux qui les soutiennent estiment que l'adolescent a été visé parce qu'il était Noir. Selon eux, c'est Zimmerman qui a initié l'affrontement.

Les 44 jours qui se sont écoulés entre l'incident et l'arrestation de George Zimmerman ont provoqué des manifestations dans tout le pays, poussant le département fédéral de la Justice à ouvrir une enquête.

Selon les procureurs, un site Internet mis sur pied par Zimmerman pour financer ses frais judiciaires a permis d'amasser 135 000 $ US au moment de sa première audience de libération sous caution, en avril. George Zimmerman et sa femme n'ont pas mentionné cet argent à la cour. Shellie Zimmerman avait alors affirmé que le couple avait des ressources limitées parce qu'elle est étudiante et que son mari n'a pas d'emploi.

Le juge a exprimé son mécontentement et a estimé que les actions de Zimmerman laissent penser qu'il se préparait à fuir pour échapper aux procédures judiciaires.

«Peu importe la définition qu'on en fait, l'accusé a méprisé le système», a écrit le juge.

Le juge Lester a affirmé qu'il accordait une nouvelle libération sous caution parce que George Zimmerman ne présente pas de menace pour la société, et parce que les lois de la Floride exigent que les accusés soient libérés sous caution s'ils ne présentent pas de menace et s'ils peuvent assurer leur présence lors du procès.

Le juge a exigé que Zimmerman soit surveillé électroniquement et qu'il respecte un couvre-feu de 18 h à 6 h, en plus de lui interdire d'ouvrir un compte bancaire ou d'obtenir un passeport.

L'avocat de Zimmerman, Mark O'Mara, estime que son client n'aurait jamais dû se retrouver en prison, affirmant que ce sont les gestes de Trayvon Martin qui ont mené à sa mort. L'avocat n'a pas retourné un message laissé par l'Associated Press jeudi.

Shellie Zimmerman est quant à elle accusée de parjure. Elle a été libérée en échange d'une caution de 1000 $ US et sa mise en accusation formelle doit avoir lieu le 31 juillet.

PLUS:pc