NOUVELLES

Nord du Mali: nouveaux cas de choléra à Gao mais situation sous contrôle (CICR)

05/07/2012 03:24 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

De nouveaux cas de choléra ont été enregistrés à Gao, dans le nord du Mali occupé par des islamistes armés, mais il n'y a pas eu de nouveau décès et la situation "semble maintenant sous contrôle", a affirmé jeudi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Depuis lundi, "32 cas de choléra ont été recensés dans le village de Wabaria, sur le fleuve Niger, à proximité de Gao" et "deux personnes sont déjà décédées, mais la situation semble maintenant sous contrôle", indique un communiqué du CICR, présent sur le terrain et qui aide à la prise en charge des malades.

Le précédent bilan fourni mercredi par un responsable de l'hôpital de Gao à l'AFP était de 2 morts parmi 28 malades de choléra en deux jours.

"Mercredi, nous avons identifié sept nouvelles personnes atteintes du choléra" à Wabaria, "soit deux fois moins que la veille, et il n'y a pas eu de nouveau décès. Cette évolution est positive, mais il faut que la population reste vigilante et qu'elle suive les recommandations sur les mesures d'hygiène à prendre", affirme Annick Hamel, coordonnatrice médicale du CICR pour le Mali et le Niger.

A Gao, les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), maîtres de la ville, ont exhorté les populations à ne pas utiliser l'eau du fleuve, afin d'enrayer l'évolution de la maladie, selon des témoins.

Des habitants et ONG craignent toutefois une propagation du choléra qui pourrait causer de nombreux dégâts à Gao et dans plusieurs localités du Nord, vaste région où les conditions de vie des populations se sont dégradées depuis que des groupes armés en ont pris le contrôle il y a plus de trois mois. Les islamistes sont aujourd'hui dominants sur le terrain.

str-cs/stb/jms

PLUS:afp