NOUVELLES

Le Soudan du Sud depuis son indépendance

05/07/2012 04:51 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Dates-clés du Soudan du Sud depuis son indépendance, le 9 juillet 2011.

--2011--

- 9 juil: Le Soudan du Sud proclame à Juba son indépendance, se séparant ainsi du Nord après des décennies de guerre entre les rebelles sudistes et les gouvernements successifs de Khartoum, qui ont fait des millions de morts. Salva Kiir prête serment comme premier président.

Le pays devient le 193e Etat membre de l'ONU et le 54e de l'Union africaine.

- 8-9 oct: Première visite à Khartoum de Salva Kiir depuis la partition. Les deux pays fixent un calendrier pour régler les sujets de discorde. Des questions cruciales restent en effet à régler comme le partage des revenus pétroliers, la démarcation de la frontière ou le statut de régions contestées. Les deux pays s'accusent aussi mutuellement d'armer des groupes rebelles le long de la frontière.

- Fin décembre, un raid est mené par quelque 6.000 jeunes hommes armés Lou Nuer contre la localité de Pibor et ses environs, peuplés par leurs rivaux Murle, dans l'Etat de Jonglei. Selon la Mission de l'ONU (Minuss), près de 900 personnes ont été tuées dans des attaques interethniques entre fin décembre et début février 2012.

--2012--

- 13 jan: Le Soudan du Sud conclut son premier contrat pétrolier avec l'étranger en signant des accords avec des entreprises chinoises, indiennes et malaisiennes.

- 20 jan: Juba ordonne l'arrêt de sa production de pétrole en raison du différend avec le Soudan, qui prélève une partie de ce pétrole lors du transit sur son territoire. Le partage des revenus pétroliers entre le Soudan du Sud, qui dispose de la majeure partie des réserves, et le Soudan, qui contrôle les infrastructures indispensables à l'exportation du brut, plombe les relations des deux pays.

- 26-27 mars: Intenses combats, les plus graves depuis l'indépendance du Sud, entre armées de Juba et Khartoum dans la zone frontalière riche en pétrole de Heglig avec raids aériens, interventions de chars et artillerie lourde, chaque partie accusant l'autre d'avoir lancé l'offensive. Du 10 au 20 avril, l'armée sud-soudanaise occupe la zone de Heglig qui assure la moitié de la production de brut du Soudan.

- 28 avr: L'armée sud-soudanaise affirme avoir repoussé une attaque de rebelles soutenus par le Soudan. Les forces des deux Soudans se sont affrontées en plusieurs points de la frontière depuis fin mars, et chaque pays accuse l'autre de soutenir des mouvements rebelles sur le sol de son voisin.

- 2 mai: Le Conseil de sécurité de l'ONU demande au Soudan et au Soudan du Sud de cesser les hostilités et de ramener leurs troupes de leur côté de la frontière. Il donne trois mois à Juba et Khartoum pour résoudre leurs différends. Le même mois, les deux pays commencent à retirer leurs forces de la région contestée d'Abyei.

- 28 juin: Ajournement d'une nouvelle série de pourparlers directs Soudan/Soudan du Sud, sans accord sur la délimitation d'une zone tampon démilitarisée le long de leur frontière.

bc-acm/aud/hba

PLUS:afp