NOUVELLES

La société minière Semafo prévoit atteindre son objectif de production pour 2012

05/07/2012 02:55 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La société minière Semafo (TSX:SMF) a indiqué jeudi que la vente d'un placement à court terme se traduirait par une perte au deuxième trimestre, mais que sa position demeurait solide en ce qui concerne ses liquidités et son fonds de roulement. La montréalaise s'attend en outre à atteindre son objectif de production pour 2012.

Le président et chef de la direction de Semafo, Benoit La Salle, a affirmé que l'entreprise avait vendu un placement au deuxième trimestre, ce qui lui vaudrait une perte non récurrente de 24,3 millions $, et qu'elle avait précédemment enregistré une perte de valeur de 9,5 millions $ dans son résultat global, laquelle s'est déjà reflétée dans ses capitaux propres.

La position financière de la société demeure solide, a cependant assuré le dirigeant.

La compagnie a indiqué avoir réalisé une production totale de 60 500 onces lors de la période de trois mois terminée le 30 juin. Le prix moyen réalisé au cours du trimestre s'est établi à 1615 $ l'once d'or, pour des revenus de 98,4 millions $.

Ces résultats se comparent à un prix moyen réalisé de 1519 $ l'once d'or et à des revenus de 100,4 millions $ pour la période correspondante en 2011.

La société a attribué sa baisse de production à la mine Mana, au Burkina Faso.

Semafo a néanmoins indiqué que sa production du deuxième trimestre correspondait à ses objectifs, ajoutant avoir toujours confiance que sa production annuelle atteigne les 235 000 à 260 000 onces d'or prévues.

Semafo exploite deux projets aurifères en plus de la mine Mana: la mine Samira Hill, au Niger, et la mine Kiniero, en Guinée.

À la Bourse de Toronto, jeudi après-midi, les actions de Semafo valaient 5,30 $, en baisse de 11 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc