NOUVELLES

La croissance de l'emploi perdurera en 2012, selon un sondage de CareerBuilder

05/07/2012 10:25 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

TORONTO - Au coeur de l'incertitude économique qui règne dans le monde, tout de même 40 pour cent des employeurs canadiens prévoient recruter des employés permanents à temps plein d'ici la fin de l'année, laisse croire un sondage réalisé par la firme Harris Interactive pour le compte de CareerBuilder, dont les résultats ont été dévoilés jeudi.

Ainsi, les gestionnaires d'embauche interrogés ont l'intention d'ouvrir plus de postes au deuxième semestre de 2012, mais à un rythme légèrement inférieur à celui qui avait été prévu dans l'étude menée l'année dernière.

En 2011, à pareille date, 43 pour cent des employeurs disaient vouloir recruter des employés permanents à temps plein dans l'année.

Ce sondage national, effectué par Harris Interactive du 14 mai au 4 juin 2012, a été réalisé en ligne auprès de 292 gestionnaires d'embauche et professionnels des ressources humaines issus de tous les secteurs et de toutes les tailles d'entreprise, ainsi qu'auprès de 552 travailleurs.

Brent Rasmussen, président de CareerBuilder pour l'Amérique du Nord, a dit croire que les «nombreux emplois créés dans une multitude de fonctions et de secteurs» démontrent que le marché du travail au Canada continue de croître.

Selon lui, les employeurs ont une plus grande confiance en leurs perspectives de revenus et leurs possibilités d'expansion pour la deuxième moitié de 2012, mais demeurent vigilants en ce qui a trait à la reprise économique mondiale et aux «dynamiques du marché sur leur propre terrain».

Parmi les employeurs qui recrutent, 84 pour cent ont souligné qu'ils allaient embaucher du personnel dans les grandes zones métropolitaines alors que 36 pour cent le feront dans les zones rurales.

Les postes liés aux technologies de l'information, au service à la clientèle et à l'administration sont les trois premiers secteurs visés par les employeurs au deuxième semestre de 2012.

Un plus grand nombre d'employeurs indiquent également avoir créé de nouvelles fonctions afin de répondre aux demandes du marché, les plus citées étant liées au stockage et à la gestion de données (25 pour cent), aux médias sociaux (20 pour cent) et à la réglementation financière (18 pour cent).

Selon CareerBuilder, les travailleurs ont aussi plus confiance en leurs perspectives d'emploi, trois sur dix (30 pour cent) ayant dit qu'ils quitteraient probablement leur emploi actuel d'ici les 12 prochains mois.

Pour ce sondage en ligne, Harris Interactive estime avec une fiabilité de 95 pour cent que les résultats globaux présentent une marge d'erreur d'échantillonnage de plus ou moins 5,74 points de pourcentage pour les employeurs et de plus ou moins 4,17 points de pourcentage pour les travailleurs.

PLUS:pc