NOUVELLES

Kouriles: le Premier ministre russe "indifférent" à la réaction du Japon

05/07/2012 03:17 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev s'est dit "indifférent" à la réaction de Tokyo au sujet de sa visite de l'une des îles russes des Kouriles du Sud, réclamées par le Japon depuis leur annexion à l'issue de la Seconde guerre mondiale, rapporte jeudi l'agence Ria Novosti.

"En ce qui concerne la réaction de nos partenaires japonais, cela m'indiffère à tel point que je n'ai pas envie de perdre mon temps à répondre à cette question", a déclaré M. Medvedev a des journalistes qui l'interrogeaient sur ce thème, en marge d'une visite à Petropavlovsk-Kamtchatski (Extrême-Orient russe).

"Qu'est-ce que nous avons à discuter avec eux? La présence du chef du gouvernement russe sur le territoire russe? Ca peut nous mener loin", a ajouté M. Medvedev.

Le Premier ministre russe s'est rendu mardi sur l'île de Kunashir, l'une des quatre îles appelées Kouriles du Sud en Russie et Territoires du Nord au Japon, une visite aussitôt dénoncée par Tokyo.

"De manière générale, une visite dans les Territoires du Nord par un haut représentant du gouvernement russe n'est pas compatible avec la position de notre pays", a déclaré Osamu Fujimura, le porte-parole du gouvernement japonais.

Moscou et Tokyo se disputent quatre îles de l'archipel des Kouriles du Sud annexées par les Soviétiques à la fin de la Seconde guerre mondiale. Ce différend territorial empêche depuis 65 ans la signature d'un traité de paix entre les deux pays.

bfi/edy/pm

PLUS:afp