NOUVELLES

JO-2012 - Foot féminin: les Etats-Unis, le Brésil et le Japon visent l'or

05/07/2012 07:12 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

Trois équipes se détachent comme les favoris du tournoi olympique de football féminin des Jeux de Londres (25 juillet-9 août): les Etats-Unis, qui ont remporté trois JO sur quatre, le Brésil et sa star Marta, et le Japon champion du monde en titre.

Les deux premières équipes de chaque poule et les deux meilleures troisièmes se qualifient pour les quarts de finale. La finale se disputera le 9 août à Wembley. Contrairement au tournoi masculin, aucune limite d'âge n'est imposée.

Les Etats-Unis seront comme d'habitude l'équipe à battre, forts de leurs trois médailles d'or (1996, 2004, 2008) sur les quatre distribuées, et de leur continuelle présence sur le podium lors des six Coupes du monde. Seule la Norvège en 2000 a réussi à briser cette hégémonie.

La sélectionneuse, la Suédoise Pia Sundhage, a convoqué 11 des championnes olympiques de 2008, et 17 des 18 vice-championnes du monde l'année dernière. La capitaine Rampone (36 ans, 260 sélections) disputera ses quatrièmes Jeux.

Le danger viendra principalement du duo d'attaquantes composé par l'expérimentée Wambach (138 buts en 182 sélections) et la jeune Morgan (23 ans), voire de la milieu Lloyd, auteur du but de la victoire en finale à Pékin (1-0 a.p. face au Brésil).

Ou encore de Boxx (168 sélections, 34 ans), qui explique sur fifa.com le secret des Américaines: "Nous nous entendons à la perfection sur le terrain et en dehors. Cela explique en grande partie pourquoi il est si difficile de nous battre. À Londres, nous allons nous présenter comme tenantes du trophée. Ça va rendre notre tâche encore plus difficile".

Les Etats-Unis vont croiser dès leur premier match la France, qu'ils avaient sortie en demi-finale du dernier Mondial. Attention aux Françaises qui sont devenues une équipe redoutable dernièrement, leur sélectionneur Bruno Bini s'appuyant sur l'ossature du club de Lyon, double vainqueur de la Ligue des champions.

Le Brésil fait également figure de favori. Toujours placées aux Jeux mais jamais gagnantes (4e en 1996 et 2000, finalistes malheureuses en 2004 et 2008), les Brésiliennes visent un premier titre majeur. Même si elles ne paraissent pas en forme: elle se sont inclinées lors de leurs trois derniers matches amicaux (Canada, Etats-Unis, Japon).

Le sélectionneur Jorge Barcellos compte sur sa star Marta (26 ans), la "Pelé en jupons" élue cinq fois meilleure joueuse mondiale ces six dernières années, et sur sa partenaire d'attaque Cristiane, meilleure buteuse des JO-2008. Voire sur la prodige Thaisinha (19 ans), que ses coéquipières surnomment "Neymarzinha".

Le Japon voudra confirmer sa montée en puissance. C'est la nation émergente de ces dernières années, jusqu'au titre mondial décroché en 2011, sous la houlette du sélectionneur Norio Sasaki et de la capitaine Sawa, élue meilleure joueuse l'année dernière.

A noter enfin la première absence aux JO de l'Allemagne, après son échec au Mondial organisé à domicile (quart de finale).

ybl/cd/chc

PLUS:afp