NOUVELLES

JO-2012 - Escrime: le mode d'emploi

05/07/2012 03:55 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Mode d'emploi de l'escrime aux jeux Olympiques de Londres (27 juillet-12 août):

LES ORIGINES

Dès 1.200 av. JC, l'escrime est évoqué sur des bas-reliefs égyptiens et le combat à l'épée a toujours existé, gagnant même ses lettres de noblesse avec les mousquetaires et D'Artagnan. C'est en Europe que l'escrime moderne a vu le jour en tant que sport, avec notamment l'Ecole de Joinville en France en 1872.

Ce sport a fait son apparition au jeux Olympiques dès les premiers Jeux de l'ère moderne, en 1896 à Athènes, via le fleuret et le sabre, l'arme traditionnelle des Magyars et des combattants à cheval. L'épée débutera aux Jeux quatre ans plus tard en 1900 à Paris. Du côté féminin, le fleuret est devenu olympique en 1924 à Paris, l'épée en 1996 à Atlanta et le sabre en 2004 à Athènes.

A noter que le fleuret électrique n'est entré en lice qu'aux Jeux de Melbourne en 1956.

LES EPREUVES

10 épreuves (5 masculines, 5 féminines)

Epreuves masculines: épée, fleuret et sabre individuel, fleuret et sabre par équipe.

Epreuves féminines: épée, fleuret et sabre individuel, épée et fleuret par équipe.

Les escrimeurs s'affrontent en duel sur une piste de 14 m de long et de 1,5 à 2 m de large.

Trois armes sont utilisées: le fleuret (lame flexible et rectangulaire), l'épée (lame rigide et triangulaire) et le sabre (lame flexible et triangulaire).

Pour l'épée et le fleuret, la touche ne peut être effectuée qu'avec la pointe de l'arme, sur l'ensemble du corps pour l'épée, sur le torse seulement pour le fleuret. Avec le sabre, une touche n'est validée que si la pointe ou le tranchant de l'arme entre en contact avec la partie supérieure du corps de l'adversaire.

Chaque touche vaut 1 point et le premier escrimeur à valider 15 touches sort vainqueur. Si au bout de 9 minutes aucun combattant n'a atteint le total de 15 touches, le vainqueur est celui qui a le plus de touches.

En cas d'égalité, le match est prolongé d'une minute et la +priorité+ est accordée au hasard à l'un des deux tireurs. Le premier escrimeur à marquer une touche remporte le match, et si aucune touche n'est marquée l'escrimeur déclaré prioritaire est vainqueur de l'assaut.

En épée, les deux escrimeurs peuvent toucher en même temps, contrairement aux assauts au sabre et au fleuret où un seul escrimeur à la fois peut marquer des touches, selon des règles de droit de passage.

Le tournoi par équipes consiste à faire se relayer 3 tireurs qui doivent totaliser 45 touches pour remporter le match. Chaque assaut (duel) ne peut excéder 3 minutes.

LA COMPETITION

Format: les tournois individuels ou par équipes fonctionnent selon un système de duels avec élimination directe, à partir d'un tableau tiré au sort en fonction des classements officiels des tireurs ou des équipes. Le champion olympique est le vainqueur de la finale.

Nombre de concurrents: 212, soit 102 hommes, 102 femmes et 8 places pour le pays hôte, la Grande-Bretagne. Chaque pays est limité à 8 hommes et 8 femmes pour toutes les épreuves, soit 3 par genre pour les spécialités présentes dans les épreuves par équipe et 2 par genre pour les spécialités seulement présentes en individuel.

Date des épreuves: du 28 juillet au 5 août, avec une alternance quotidienne entre tournoi féminin et masculin.

Site olympique: les épreuves d'escrime auront lieu à l'ExCeL (pour Exhibition Center London), véritable "supermarché" du sport lors des JO de Londres, avec cinq pavillons différents pour sept sports au total. Situé hors du parc olympique, dans le quartier des docks, l'ExCeL, qui a ouvert ses portes en 2001, est à la base un centre d'exposition. Pendant les Jeux, l'ExCeL sera relié par téléphérique à la North Greenwich Arena, un autre site des Jeux de l'autre côté de la Tamise.

bds-ol/gd/jr

PLUS:afp