NOUVELLES

Fifa: l'arbitrage à cinq autorisé dans toutes les compétitions officielles

05/07/2012 01:22 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

L'arbitrage à cinq va être autorisé dans toutes les compétitions officielles, a annoncé jeudi l'International Board (Ifab), organe garant des lois du jeu au sein de la Fédération internationale de football (Fifa).

"Si les organisateurs des tournois le souhaitent, l'arbitre et les juges de touche seront assistés par deux autres officiels postés derrière chaque ligne de but qui devront porter attention aux actions dans et en dehors de la surface de réparation", a annoncé Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa.

Suite à cette "décision prise à l'unanimité, un amendement sera déposé pour les Lois du jeu, avec une section distincte concernant les arbitres-assistants additionnels. Egalement, le matériel de communication entre les arbitres sera inscrit dans les Lois du jeu", précise le communiqué de la Fifa.

A l'instigation de Michel Platini, président de l'UEFA, l'arbitrage à cinq était déjà expérimenté à l'échelle européenne, sur ses trois compétitions majeures: à l'Euro pour la première fois cette année, en Ligue des champions depuis deux saisons et en Europa League depuis trois saisons.

A l'Euro-2012, l'arbitrage à cinq a connu sa première anicroche, lors du match Ukraine-Angleterre (0-1), avec un but refusé à l'Ukrainien Marko Devic alors que le ballon avait franchi la ligne avant d'être dégagé par l'Anglais John Terry.

Michel Platini avait déploré la polémique créée à l'Euro par "une erreur sur 1.000 cas en trois ans d'expérimentations", quelques heures après que le président de la Fifa Joseph Blatter avait assuré sur Twitter: "Après le match d'hier, la technologie sur la ligne de but n'est plus une possibilité, c'est une nécessité".

Mercredi, outre l'arbitrage à cinq, la Fifa a également annoncé que la technologie sur la ligne de but (acronyme anglais: GLT) serait utilisée, au Mondial des clubs en décembre 2012 à Tokyo, à la Coupe des Confédérations 2013 au Brésil et au Mondial-2014 au Brésil.

ale-nip/gf/jfm

PLUS:afp