NOUVELLES

Deux suspects arrêtés après l'agression d'un jeune juif dans un train en France

05/07/2012 02:16 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

PARIS - Deux jeunes hommes de 18 ans soupçonnés d'avoir agressé un jeune juif dans un train reliant Toulouse à Lyon, en France, ont été interpellés jeudi dans un centre de recrutement de l'armée à Lyon, ont annoncé des sources policières.

Les deux suspects, originaires de la région de Montpellier, n'étaient pas connus des services de police jusqu'à maintenant. Ils ont été placés en garde à vue.

La victime a porté plainte dans la nuit de mercredi à jeudi au commissariat central de Lyon.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a condamné cette «agression antisémite» commise contre un jeune homme de 17 ans portant un signe religieux distinctif.

«Il a été pris à partie et insulté par deux individus, puis agressé par ces deux mêmes individus qui l'ont roué de coups», affirme le ministre dans un communiqué. «Seule l'intervention d'un passager et des contrôleurs du train ont pu mettre un terme aux violences», a-t-il ajouté, en dénonçant des actes «inadmissibles».

La victime de l'agression est un élève de l'école Ozar Hatorah de Toulouse, lieu de la fusillade du 19 mars qui a fait quatre morts. L'auteur présumé de la tuerie, Mohammed Merah, est mort le 22 mars lors de l'assaut des forces de l'ordre sur son appartement toulousain.

PLUS:pc