Huffpost Canada Quebec qc

Des cours de français nécessaires chez Revenu Québec

Publication: Mis à jour:

Des employés de la nouvelle Agence du Revenu du Québec vont bénéficier très bientôt de cours en communications écrite et orale. Une initiative destinée à améliorer les compétences des certains membres du personnel, fait valoir Revenu Québec.

«Les cours serviront à aider et à perfectionner leurs compétences», explique Stéphane Dion, chef des relations publiques et porte-parole de l’Agence.

Au total, 192 employés devraient participer à cette formation, pour un total de 264 jours de cours en 2012 et 2013, selon les estimations de Revenu Québec.

Fait étonnant, les formations s’adressent essentiellement aux employés ayant reçu dernièrement une promotion à l’Agence. «Ces formations sont destinées au personnel de Revenu Québec ayant reçu une promotion dans le but de les aider à développer et à perfectionner leurs compétences. Ces formations sont requises et en lien avec les tâches de travail de ces personnes», précise M. Dion, via un courriel.

Contrat sans appel d’offres

Le contrat a été octroyé de gré à gré, sans appel d’offres, à la firme Les conseillers Acti-Communications, dirigée par Chantal Camisa, pour un montant de 48 600 $. Or, selon Revenu Québec, il s'agit d'une somme maximale.

«Cela revient à 150 $ par jour par personne, soit près 200 $ de moins que le coût moyen de 350 $ pour le même type de formation. Nous pouvons conclure qu'il s'agit d'un bon rapport qualité-prix», estime pour sa part le chef des relations publiques de Revenu Québec.

Trois formations

Les formations débuteront en juillet 2012 pour une durée de trois ans. Lors de ces cours, les employés vont apprendre comment rédiger des rapports, les techniques d’analyse et, finalement, les techniques d’écoute et expression efficace.

Le gouvernement du Québec a sollicité à plusieurs reprises Chantal Camisa pour des formations. En effet, en 2011, Le Journal de Québec avait constaté que la firme Acti.Com, également dirigée par Mme Camisa, avait obtenu de tous les ministères des contrats pour des formations en français.

À titre d’exemple, le quotidien révélait que l’Institut national de santé publique du Québec avait versé 102 400 $ entre 2008 et 2010 à la firme de communication Acti.Com.