NOUVELLES

Bahreïn: un enfant jugé pour troubles est placé sous surveillance pour un an

05/07/2012 07:59 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT

Un tribunal de Bahreïn a décidé jeudi de placer sous surveillance, pendant un an, un enfant de 11 ans, jugé pour participation à des troubles dans ce petit pays du Golfe, a annoncé une source officielle.

Ali Hassan, un chiite, libéré le 11 juin après près d'un mois de détention, a assisté jeudi à une audience du tribunal pour enfants, qui l'a laissé libre mais l'a placé, pendant un an, sous la surveillance d'un assistant social, a précisé l'Autorité des affaires de la presse dans un communiqué.

L'enfant était poursuivi pour avoir "participé à un rassemblement dans le but de porter atteinte à la sécurité générale" .

Le procureur pour enfants, Noura Abdallah Al-Khalifa, a précisé qu'il avait été arrêté le 14 mai alors qu'il tentait avec ses camarades de "fermer une rue des environs de Manama à l'aide de bennes à ordures et de morceaux de bois".

L'arrestation de l'enfant, qui avait été placé dans un centre de détention pour mineurs, avait provoqué des protestations de l'opposition chiite.

Bahreïn est secoué depuis l'an dernier par un mouvement de contestation du régime, animée par des chiites et réclamant une monarchie constitutionnelle dans le pays, dirigé par une dynastie sunnite.

Plusieurs chefs de l'opposition sont détenus, et des militants des droits de l'Homme sont également emprisonnés ou jugés.

bur/tm/cco

PLUS:afp