NOUVELLES

Yémen: un officier de la police échappe à un attentat à Sanaa

04/07/2012 06:42 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Un officier de la police yéménite a échappé mercredi à un attentat à Sanaa lorsqu'un engin placé dans sa voiture a explosé peu après sa descente du véhicule, a-t-il indiqué à l'AFP.

Saleh al-Mustfa, chef d'un commissariat de police dans un quartier de l'ouest de Sanaa, a accusé Al-Qaïda, déjà soupçonné d'être responsable d'un attentat qui a coûté la vie lundi à un officier des renseignements à Sanaa.

"Heureusement que je n'étais pas dans la voiture. Autrement, j'aurai connu le même sort que mon collègue", tué lundi, a-t-il déclaré à l'AFP.

Cette opération "porte l'empreinte d'Al-Qaïda, qui prend pour cible les agents de sécurité dans leur ensemble", a-t-il ajouté, faisant état de "la présence dans son quartier d'éléments d'Al-Qaïda", qu'il pourchassait.

Lundi, un officier des services de renseignement, le commandant Mohamed Yahia al-Qadami, avait été tué à Sanaa dans un attentat.

Un engin avait explosé lorsqu'il s'était mis au volant de sa voiture garée devant sa maison, avait indiqué une source au sein des services de sécurité, qui avait évoqué la piste d'Al-Qaïda.

Mardi, le ministère de la Défense a annoncé l'arrestation d'un homme de 25 ans soupçonné d'être impliqué dans l'attentat de lundi.

Les autorités pourchassent sans relâche les insurgés d'Al-Qaïda, qui ont été chassés à la mi-juin de leurs principaux bastions dans la province d'Abyane (sud) au terme d'une offensive menée pendant un mois par l'armée.

jj/tm/cco

PLUS:afp