NOUVELLES

WBO - La justice n'a rien décelé d'anormal lors du combat Pacquiao-Bradley

04/07/2012 06:03 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

La justice de l'Etat du Nevada, saisie par le promoteur Bob Arum, n'a rien décelé d'anormal dans le déroulement du combat entre Manny Pacquiao et Timothy Bradley qui s'est soldé début juin par la victoire controversée de l'Américain, rapporte la presse mercredi.

Selon le Las Vegas Rewiew Journal, la procureure de l'Etat du Nevada, Catherine Cortez Masto, n'a pas trouvé d'éléments dans les enquêtes de ses services pour lancer formellement une procédure.

"Il n'y a aucune preuve d'un acte criminel, y compris de combat truqué ou d'un volume de paris inhabituel", a-t-elle expliqué.

"Ne pas être d'accord avec des décisions subjectives de juge-arbitres n'est pas une base suffisante pour lancer une enquête criminelle", a poursuivi la procureure dans un courrier adressé à Arum.

"Cette affaire est considérée close", a-t-elle conclu.

Au terme d'un combat qu'il semblait avoir dominé, le Philippin Pacquiao avait subi sa première défaite depuis 2005 et perdu son titre WBO des welters alors qu'un juge l'a donné vainqueur (115-113) et que les deux autres ont vu Bradley vainqueur (115-113, 115-113).

bb/jr/gd

PLUS:afp