NOUVELLES

Volvo Ocean Race - Abu Dhabi panse une nouvelle fois ses plaies

04/07/2012 12:45 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Le voilier émirati Abu Dhabi, skippé par le Britannique Ian Walker, pansait une nouvelle fois ses plaies mercredi à Galway (Irlande), à 48 heures de l'ultime régate côtière de la Volvo Ocean Race, remportée au général par le bateau français Groupama 4 mardi.

Le grand (21,50 m) monocoque noir était gîté sur babord dans un bassin du petit port irlandais. Une bâche recouvrait la jonction quille/coque pour permettre à des spécialistes de travailler à l'abri des grains qui balaient la région sans discontinuer depuis plusieurs jours.

Sixième et dernier de la dernière manche océanique Lorient (Morbihan) - Galway mardi, Abu Dhabi a encore été handicapé par des soucis techniques, cette fois-ci avec sa quille.

Avant même de prendre un câble de casier dans la quille au large des îles d'Aran (ouest de l'Irlande) -incident qui l'a immobilisé une dizaine de minutes et permis au bateau chinois Sanya (Mike Sanderson) de les dépasser-, Walker avait fait état de problèmes.

"Un roulement est abîmé en haut de la quille, a-t-il expliqué mercredi. Je ne peux pas vous dire dans quelle mesure ça a ralenti les performances du bateau, mais c'est sûr que ça a eu de l'importance. Cette étape a été compliquée depuis le départ et on suspectait des problèmes sous la coque".

"Un problème sous la flottaison est la seule vraie explication possible: on a eu du mal à atteindre nos objectifs de vitesse pendant toute l'étape", a ajouté Walker.

Abu Dhabi, un plan Farr construit par le chantier italien Persico, comptait parmi les favoris de la course autour du monde en équipage. Pourtant, quelques heures après le départ d'Alicante (Espagne) le 5 novembre, le bateau avait démâté dans un coup de vent.

Une fois réparé, le bateau noir avait rallié Le Cap (Afrique du Sud) en pontée d'un cargo pour prendre le départ de la 2e étape vers... Abu Dhabi. Le voilier émirati avait subi une autre avarie (cloison) peu après le départ d'Auckland pour Itajai (Brésil), l'obligeant à revenir pour réparer.

Le bilan sportif est contrasté: Abu Dhabi a remporté trois régates côtières (in-port races) -Alicante, Abu Dhabi, Miami (Etats-Unis)- et une manche océanique (Miami - Lisbonne). Avec 129 points, Abu Dhabi est en 5e position du classement général, devant Sanya (50) mais loin derrière Telefonica (ESP/Iker Martinez/209).

heg/jr

PLUS:afp