NOUVELLES

Serena Williams reste la joueuse à battre en demi-finales à Wimbledon

04/07/2012 02:03 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

WIMBLEDON, Royaume-Uni - Sur papier, Serena Williams ne devrait pas être la favorite parmi celles encore en lice à Wimbledon.

Elle a gagné moins de matches que n'importe quelle des trois autres demi-finalistes, elle est classée troisième du groupe, et elle est de loin la plus âgée. Mais quand ça compte et encore plus lors de tournois majeurs, elle reste souvent la meilleure.

Williams est à deux gains d'un 14e titre en Grand chelem, tandis que ses rivales n'ont triomphé qu'une fois dans de tels tournois. Deux d'entre elles, Agnieszka Radwanska et Angelique Kerber, n'ont jamais accédé à la finale d'un tournoi majeur. Et à ses 20 dernières présences en demi-finales de Grand chelem, Williams a gagné 17 fois.

Alors même si Williams se voit confrontée à la championne de Melbourne Victoria Azarenka, jeudi, ses rivales n'hésitent pas à identifier qui sera la joueuse à battre.

«Serena est une grande championne. Quand elle est en feu, je ne veux vraiment pas la voir dans la même moitié de tableau que moi, a dit Radwanska. Elle est encore en bonne forme et elle joue bien. Elle paraît bien sur le terrain, elle se déplace encore comme si elle avait 18 ans.»

Williams, 30 ans, pourrait devenir la deuxième joueuse ayant au moins cet âge à remporter un titre majeur depuis Wimbledon en 1990, gagné par Martina Navratilova à 33 ans. Kerber est âgée de 24 ans, Azarenka de 22, et Radwanska de 23.

L'âge amène toutefois l'expérience. Williams totalise plus de titres en carrière (41), de gains à Wimbledon (65) et de gains en Grand chelem (216) que les trois autres demi-finalistes réunies.

Williams soulève tout de même l'importance du 'momentum', qui favorise Azarenka. La Bélarusse a commencé l'année avec 26 gains d'affilée, incluant son tout premier triomphe en tournoi majeur, en Australie.

«Elle a connu une meilleure année que moi, a dit Williams. Elle a déjà eu beaucoup de succès, dont une victoire en finale de Grand chelem. Je dirais presque qu'elle est avantagée, je suppose.»

Williams a remporté ses cinq derniers matches contre Azarenka, incluant la finale à Madrid cette année, alors que la Bélarusse trônait au sommet de la WTA.

«Elle est une guerrière redoutable qui n'abandonne jamais, a résumé Azarenka. Elle a confiance en ses coups, peu importe le score, et tout le monde connaît la puissance de son service.»

Radwanska se trouve en demi-finale de Grand chelem pour la première fois de sa carrière. Kerber a atteint cette étape l'an dernier, à Flushing Meadows, mais elle s'est inclinée devant Samantha Stosur.

Radwanska ou Azarenka sera la nouvelle reine du tennis féminin après le tournoi, en remplacement de Maria Sharapova, qui a perdu au quatrième tour.

Williams en sera à sa huitième demi-finale à Wimbledon où elle a tout raflé en 2002, 2003, 2009 et 2010.

PLUS:pc