NOUVELLES

Québec donne le feu vert aux cours de natation en 3e année du primaire

04/07/2012 09:39 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Avec une hausse marquée du nombre de noyades depuis le début de l'année au Québec, la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, incite les écoles à offrir l'apprentissage de la nage aux élèves de 3e année du primaire.

Au moins 40 noyades sont survenues au Québec jusqu'à maintenant en 2012, selon la Société de sauvetage, une hausse de 60 pour cent par rapport à pareille date l'an dernier.

Mme Courchesne, qui occupe aussi les fonctions de présidente du Conseil du trésor, a indiqué par voie de communiqué, mercredi soir, son intention d'une mise en œuvre progressive du programme «Nager pour survivre» à compter de la prochaine année scolaire.

Le ministère de l'Éducation estime les coûts de transport, de location de piscines et de rémunération des moniteurs à 2 millions $ par année.

Entre temps, un comité d'intervenants sera formé pour déterminer les modalités appropriées pour étendre le programme au plus grand nombre possible d'écoles et ainsi faire des recommandations à la ministre.

La ministre Courchesne a déclaré que le programme «Nager pour survivre» permet aux enfants d'acquérir les compétences minimales pour faire face à une situation d'urgence dans l'eau.

En 2010, ce programme a été expérimenté avec des groupes d'élèves du primaire afin d'évaluer sa faisabilité en milieu urbain et rural. Les résultats ont montré que le programme était efficace et permettait à une majorité d'élèves d'atteindre la norme «Nager pour survivre».

PLUS:pc