NOUVELLES

Les Palestiniens appellent à une enquête internationale sur la mort d'Arafat

04/07/2012 04:45 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

Le négociateur palestinien Saëb Erakat a appelé mercredi à la formation d'une commission d'enquête internationale sur la mort du dirigeant historique Yasser Arafat après les révélations d'un documentaire diffusé mardi par Al-Jazeera.

"Nous appelons à la formation d'une commission d'enquête internationale sur le modèle de la commission d'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri", a déclaré M. Erakat à l'AFP.

Un laboratoire suisse, l'Institute for Radiation Physics de Lausanne, qui a analysé des échantillons biologiques prélevés dans les effets personnels du dirigeant palestinien, remis à sa veuve par l'hôpital militaire de Percy, au sud de Paris, où Arafat est mort, y a découvert "une quantité anormale de polonium", selon le documentaire.

"La conclusion, c'est que nous avons trouvé (un niveau) significatif de polonium dans ces échantillons", a déclaré à Al-Jazeera le directeur du laboratoire, François Bochud, estimant que cette substance radioactive n'est accessible qu'à "des gens qui s'intéressent ou construisent des armes nucléaires".

Le 11 novembre 2011, date du 7ème anniversaire de sa mort, sa veuve, Souha, avait déploré que "le président Arafat (soit) mort et le secret de son décès avec lui", précisant que le rapport médical officiel "indiquait que la cause de la mort était la destruction des globules rouges, sans en mentionner la raison".

"Le rapport ne parle pas de la présence de poison qui aurait causé sa mort et je ne sais pas si quelqu'un a connaissance de quelque chose que j'ignore", avait-elle déclaré à l'AFP.

"Nous réaffirmons notre conviction de la responsabilité d'Israël dans l'empoisonnement du défunt président Yasser Arafat, mais nous reconnaissons notre incapacité à obtenir une réponse définitive", avait déclaré la veille Nasser al-Qidwa, neveu de Yasser Arafat et membre de la direction de son mouvement, le Fatah.

Arafat est mort le 11 novembre 2004 à l'âge de 75 ans dans l'hôpital militaire Percy, au terme d'un séjour de deux semaines. Aucune autopsie n'a été effectuée.

na-sst/agr/vl

PLUS:afp