NOUVELLES

Les neuf plus grandes banques américaines présentent des plans de faillite

04/07/2012 11:20 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Les neuf plus grandes banques des États-Unis ont expliqué mardi au gouvernement américain comment elles pourraient être démantelées et vendues en cas de faillite.

La Federal Deposit Insurance des États-Unis a dévoilé les détails des «testaments biologiques» déposés par Bank of America, Barclays, Citigroup, Crédit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Morgan Stanley et UBS.

Ces documents étaient requis en vertu de règles adoptées en 2010, qui donnent aux organismes de réglementation le pouvoir de saisir et de démanteler les banques qui menacent l'intégrité du système financier.

Le gouvernement essaie d'empêcher une répétition des événements survenus pendant la crise financière de 2008, quand les contribuables avaient dû se porter au secours d'institutions financières en péril. À cette époque, le gouvernement ne disposait d'aucune règle lui permettant de liquider des banques jugées trop importantes pour qu'on puisse tolérer leur faillite.

Plus d'une centaine d'autres banques doivent soumettre de tels testaments d'ici la fin de l'an prochain. Toutes les banques devront mettre leurs testaments à jour au moins une fois par année, sinon à chaque fois que des changements à leur santé financière le justifieront.

Les banques ont dû détailler leurs actifs et leurs dettes ainsi que les liens qui les unissent à d'autres institutions. Elles ont aussi dû expliquer comment il serait possible de les liquider de manière rapide et ordonnée, en cas de faillite.

PLUS:pc