NOUVELLES

La SQ réalise une série de saisies de plants de cannabis en Mauricie

04/07/2012 12:09 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

TROIS-RIVIÈRES, Qc - Les producteurs de marijuana du Centre-du-Québec et de la Mauricie ont été victimes d'une récolte hâtive et très peu lucrative, puisque c'est la Sûreté du Québec qui en a fait la cueillette.

Une soixantaine d'agents de la SQ ont lancé à bonne heure, mercredi matin, l'opération «bouture», qui les ont menés à saisir des jeunes plants sur une vingtaine de sites extérieurs dans des champs en culture et des terres boisées.

De plus, quatre serres intérieures ont été démantelées dans des résidences privées à Trois-Rivières, Saint-Barnabé, Shawinigan et Victoriaville.

En milieu d'avant-midi, les policiers avaient déjà saisi plusieurs milliers de jeunes plants de cannabis et réalisé quelques arrestations. Le bilan final devait être rendu public en fin de journée.

La SQ précise toutefois que cette opération ne visait pas le démantèlement de réseaux criminels, accompagné de nombreuses arrestations, mais bien l'éradication des plantations afin d'empêcher l'arrivée de la drogue sur le marché.

Les plantations extérieures ont surtout été découvertes grâce à des informations du public et le travail d'enquête. La SQ souligne l'efficacité des contrats sociaux signés avec les propriétaires de terres agricoles et de lots boisés, qui lui permettent de circuler sur ces terrains privés pour effectuer les saisies. Ces contrats sociaux sont le fruit de plusieurs années de travail de sensibilisation auprès des propriétaires.

Ceux-ci ne se font pas prier puisque les criminels utilisent leur terre illégalement, habituellement à leur insu, et y causent des dommages en marge de leurs plantations.

PLUS:pc