NOUVELLES

La Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi

04/07/2012 05:09 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

Dates-clés de la Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, tué peu après son arrestation à Syrte, en octobre 2011, après 42 ans de règne.

--2011--

- 20 oct: Le leader déchu en fuite Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969, est tué dans le dernier assaut contre sa région d'origine, Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli.

Il était confronté depuis février à un soulèvement ayant débuté dans l'Est avant de se transformer en une confrontation armée qui a abouti à la chute de Tripoli en août, grâce à l'appui décisif d'une opération internationale lancée dès mars. Il est le seul dirigeant arabe à avoir été tué depuis l'éclatement du Printemps arabe.

- 23 oct: Le Conseil national de transition (CNT, ex-rébellion) proclame la "libération totale" du pays. Le conflit a fait plus de 30.000 morts (CNT).

- 31 oct: Fin de l'opération de l'Otan "Protecteur unifié", sept mois après les premiers bombardements de l'Alliance contre des positions des forces de Kadhafi.

- 19 nov: Arrestation dans le Sud du fils le plus en vue de Kadhafi, Seif al-Islam, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité.

- 22 nov: Le Premier ministre Abdel Rahim al-Kib annonce son gouvernement.

- 12-13 déc: Manifestation à Benghazi, dans l'Est, pour dénoncer le CNT, accusé de manque de transparence sur ses activités et sa composition.

--2012--

- 26 jan: Des organisations de défense des droits de l'Homme dénoncent une pratique "généralisée" de la torture sur des détenus partisans présumés de l'ex-régime.

- 20 fév: Election du conseil local de Misrata, 1er scrutin depuis plus de 40 ans.

- 6 mars: Des chefs de tribus et de milices proclament à Benghazi l'autonomie de la Cyrénaïque (est), suscitant des craintes de partition du pays.

- 17 mars: Abdallah al-Senoussi, beau-frère de Kadhafi recherché par la CPI, est arrêté à l'aéroport de Nouakchott.

- 31 mars: Cessez-le-feu entre tribus rivales à Sebha (sud), après six jours de combats (plus de 147 morts).

- 29 avr: Le gouvernement d'Abdel Rahim al-Kib maintenu, malgré les tensions.

- 8 mai: Les autorités font usage de la force pour déloger d'ex-rebelles ayant pris d'assaut le siège du gouvernement à Tripoli pour réclamer des primes.

- 4 juin: Une milice prend d'assaut l'aéroport de Tripoli, bloquant quelques heures le trafic aérien. Les autorités ont intégré dans les ministères de l'Intérieur et de la Défense plusieurs milliers d'ex-rebelles, mais des brigades sont toujours récalcitrantes ou exigent d'être intégrées sans être dissoutes.

- 7 juin: quatre membres d'une délégation de la CPI venue assister la défense de Seif al-Islam Kadhafi est détenue à Zenten après avoir été accusée de menacer la sécurité nationale.

- 9 juin: report des élections d'une Assemblée constituante initialement prévues avant le 19 juin, pour des raisons "techniques et logistiques".

- 11 juin: Tir de roquette sur un convoi diplomatique britannique à Benghazi. D'autres attaques ont été perpétrées contre la mission diplomatique américaine, les locaux du CICR et un convoi de l'ONU dans cette ville.

- 11-20 juin: Au moins 105 morts dans des heurts tribaux au sud-ouest de Tripoli.

- 24 juin: L'ex-Premier ministre de Kadhafi Al-Baghdadi Al-Mahmoudi extradé de Tunisie.

- 27-30 juin: Au moins 47 morts dans des affrontements tribaux à Koufra (sud-est). En février, des combats entre Toubou et Zwei avaient fait plus d'une centaine de morts.

- 1er juil: Des partisans du fédéralisme saccagent les locaux de la commission électorale à Benghazi pour protester contre la répartition des sièges dans l'Assemblée constituante qui doit être élue le 7 juillet.

- 3 juillet: Libération de la délégation de la CPI détenue depuis le 7 juin.

acm/alc/ila/cco

PLUS:afp