NOUVELLES

JO-2012 - Lutte: le mode d'emploi

04/07/2012 09:13 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Mode d'emploi des épreuves de lutte aux jeux Olympiques de Londres (27 juillet au 12 août):

LES ORIGINES

Des gravures datant de 5.000 av. JC montrent que la lutte était déjà pratiquée à cette époque, mais il faudra attendre un Français du nom d'Exbrayat, un ancien soldat de Napoléon, pour que soit codifiée la lutte gréco-romaine.

Ce sport figurait au programme des jeux Olympiques antiques en 708 avant JC et la lutte gréco-romaine est apparue aux premiers jeux Olympiques modernes à Athènes en 1896. Pour les femmes, la lutte n'est devenue olympique qu'en 2004, aux seconds Jeux d'Athènes de l'ère moderne.

LES EPREUVES

18 épreuves (14 masculines, 4 féminines)

Hommes: 55 kg, 60 kg, 66 kg, 74 kg, 84 kg, 96 kg et 120 kg, en libre et en gréco-romaine

Femmes: 48 kg, 55 kg, 63 kg, 72 kg, seulement en lutte libre

Les lutteurs s'affrontent en duel sur un tapis octogonal de 12 m sur 12 m à l'intérieur duquel la zone de combat est matérialisée par un cercle de 9 m de diamètre avec une couronne périphérique de 1 m appelée "zone rouge". Dès qu'un lutteur a un pied dans cette zone l'arbitre prévient en criant "zone".

Chacun des lutteurs essaie de maintenir l'adversaire à terre en lui faisant toucher les épaules au sol (un tomber) ou d'obtenir un avantage de 10 points (grande supériorité) au moyen de prises de différentes valeurs. Ces deux cas de figure mettent immédiatement fin au combat.

En lutte libre, les prises peuvent être portées sur toutes les parties du corps, jambes comprises, et on peut utiliser les jambes pour faire une prise.

En lutte gréco-romaine, les prises doivent être portées exclusivement sur la partie du corps allant de la tête à la ceinture.

Les combats sont disputés en trois périodes de 2 minutes, avec un vainqueur à chaque manche. Celui qui remporte deux manches remporte le combat et donc la 3e manche peut ne pas être disputée.

Sinon le vainqueur est celui qui a marqué le plus de points à l'issue du combat. En cas d'égalité, le vainqueur est désigné par décision du jury (un arbitre, un juge et un chef de tapis).

LA COMPETITION

Format: système d'élimination directe via un système de tableau jusqu'à la finale pour la médaille d'or. Tous les lutteurs ayant perdu contre l'un des deux finalistes, à n'importe quel stade de la compétition, disputent des tours de repêchage, en deux groupes. Les vainqueurs de ces deux groupes sont médailles de bronze.

Nombre de concurrents: 344, soit 266 hommes, 72 femmes et 6 à confirmer

Dates des compétitions: 5 au 7 août pour la lutte gréco-romaine, 8 et 9 août pour la lutte féminine, 10 au 12 août pour la lutte libre masculine

Site des compétitions: les épreuves de lutte auront lieu à l'ExCeL (pour Exhibition Center London), le plus grand site à accueillir les compétitions des JO de Londres, avec cinq pavillons différents pour sept sports au total. Situé hors du parc olympique, dans le quartier des docks, l'ExCeL, qui a ouvert ses portes en 2001, est à la base un centre d'exposition. Pendant les Jeux l'ExCeL sera relié par téléphérique à la North Greenwich Arena, un autre site des Jeux de l'autre côté de la Tamise.

bds-cha/ol/jfm

PLUS:afp