NOUVELLES

JO-2012 - Lutte: de nouvelles têtes à Londres

04/07/2012 08:08 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Les qualifications olympiques ont été fatales à de nombreux favoris et seuls deux vainqueurs de Pékin, le Français Steeve Guénot (-66kg) et le Cubain Mijain Lopez, sont parvenus à décrocher leur billet pour les JO de Londres où est donc attendue une refonte de la hiérarchie mondiale en gréco-romaine.

Avec l'Iranien Hamid Soryan Reihanpour (-55 kg), Lopez est d'ailleurs l'un des rares lutteurs à avoir confirmé l'or pékinois par des titres mondiaux durant l'olympiade écoulé.

"Cela prouve que la concurrence internationale est forte et dense", juge le DTN de l'équipe de France, Dominique Latterrade, dont le poulain, Steeve Guénot tentera, comme Lopez, de devenir le premier lutteur de l'histoire à conserver un titre olympique.

Comme de coutume, Turcs, Russes, Géorgiens, Hongrois, Azéris, Iraniens seront au rendez-vous à Londres où seront étrennées les nouvelles règles privilégiant la lutte debout à la lutte au sol.

Chez les filles s'ajouteront à ces nations les Japonaises, Chinoises, Mongoles qui contribuent depuis 2004 et son introduction au programme des JO à la mondialisation de la lutte.

cha/chc

PLUS:afp