NOUVELLES

JO-2012 - Le trampoline, une histoire sino-chinoise

04/07/2012 04:57 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

La Chine entend confirmer sa suprématie sur le trampoline aux jeux Olympiques de Londres, quatre ans après son doublé en or de Pékin.

Un doublé que les Chinois avaient confirmé ensuite en plaçant leurs deux représentants aux deux premières places des trois derniers Championnats du monde, aussi bien chez les dames que chez les messieurs.

Aussi la bataille au sommet à Londres risque d'être fratricide, surtout côté masculin. Pour conserver son titre, Lu Chunlong devra surpasser son partenaire Dong Dong, le médaillé de bronze 2008, qui a gagné en consistance avec ses deux titres de champion du monde (2009 et 2010) même si Lu Chunlong lui a soufflé la médaille d'or l'an dernier.

Sacrée à Pékin, He Wenna a renoué comme Lu Chunlong avec la première marche du podium aux Mondiaux 2011. La Canadienne Karen Cockburn a été de tous les podiums olympiques depuis l'apparition du trampoline aux Jeux de Sydney en 2000, mais il lui reste encore une dernière occasion, à 31 ans, pour tenter de conquérir l'or, la seule couleur qui lui manque.

Outre la qualité d'exécution et le coefficient de difficulté, est désormais pris en compte le "temps de vol", autrement dit le temps passé en l'air, dans la note finale. Un critère qui n'a fait que renforcer la domination des Chinois, réputés pour être des hauts voltigeurs.

stp/ol/chc

PLUS:afp