NOUVELLES

GP de Grande-Bretagne - Le Grand 2011 Prix en bref

04/07/2012 04:56 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

Grand Prix de Grande-Bretagne, 9e manche (sur 19) du Championnat du monde 2011 de Formule 1, couru dimanche 10 juillet 2011 sur le circuit de Silverstone, entre Oxford et Northampton:

Distance: 52 tours de 5,888 km soit 306,198 km

Temps: ondées intermittentes en qualifications, sec en course

Meilleur temps absolu des qualifications: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:30.399 en Q3 (moyenne: 234,599 km/h)

Pole position: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:30.399 en Q3

Grille de départ:

1re ligne: Mark Webber (AUS/Red Bull)

Sebastian Vettel (GER/Red Bull)

2e ligne: Fernando Alonso (ESP/Ferrari)

Felipe Massa (BRA/Ferrari)

Podium:

1. Fernando Alonso (ESP/Ferrari), les 306,747 km en 1h28:41.196

(moyenne: 207,155 km/h)

2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 16.511

3. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 16.947

Meilleur tour en course: Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:34.908 (223,454 km/h) au 41e tour

Leaders successifs: Vettel du 1er tour au 27e tour, Alonso du 28e à l'arrivée.

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 204 pts, 2. Webber (AUS) 124 pts, 3. Alonso (ESP) 112 pts, 4. Hamilton (GBR) 109 pts, 5. Button (GBR) 109 pts, 6. Massa (BRA) 52 pts, 7. Rosberg (GER) 40 pts, 8. Heidfeld (GER) 34 pts, 9. Petrov (RUS) 31 pts, 10. Schumacher (GER) 28 pts, 11. Kobayashi (JPN) 25 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 328 pts, 2. McLaren 218 pts, 3. Ferrari 164 pts, 4. Mercedes 68 pts, 5. Lotus-Renault 65 pts, 6. Sauber 33 pts, 7. Toro Rosso 17 pts, 8. Force India 12 pts, 9. Williams 4 pts.

La course: Alonso, qui n'avait pas gagné depuis onze épreuves et le GP de Corée du Sud-2010, s'impose pour la 27e fois de sa carrière au terme d'une course riche en rebondissements, au cours de laquelle il a su profiter d'une nouvelle erreur de l'écurie Red Bull, maladroite lors du troisième arrêt aux stands de Vettel. L'Allemand, dont la roue arrière-gauche était bloquée, a vu passer l'Espagnol, qui a ensuite accumulé les meilleurs tours en course pour s'imposer largement. La Scuderia peut se féliciter du niveau de performance de sa monoplace, inconcevable il y a encore quelques courses. Mais elle ne peut toujours pas rêver de titre, Alonso, malgré les 25 unités récupérées grâce à cette victoire, reste à 92 longueurs de Vettel, même s'il remonte à une plus honorable 3e place au général. C'est au contraire l'Allemand qui réalise une bonne opération au Championnat, car il réussit à devancer ses dauphins au général avant le GP de Grande-Bretagne, Button et Webber, dans des conditions certes très contestables pour ce dernier. Si Button a été victime d'une erreur d'un de ses mécaniciens aux stands, qui n'a pas revissé sa roue avant-gauche, ce qui l'a mis hors course, l'Australien, qui attaquait son coéquipier dans le dernier tour, a reçu des consignes d'équipe évidentes. "Maintiens l'écart", lui a ainsi demandé le patron de Red Bull, Christian Horner, alors que Webber tentait de dépasser son partenaire. Un ordre navrant de la part d'une écurie vantant souvent son fair-play en piste. Hamilton, un temps 2e, finit 4e au terme d'une superbe bataille dans les dernières boucles avec Massa, 5e, tandis que Rosberg est 6e, Perez 7e et Heidfeld 8e. Schumacher, qui a multiplié les dépassements -et commis quelques erreurs- prend la 9e place. Il précède Alguersuari, 10e après une jolie course.

jf/dlo/dif

PLUS:afp