NOUVELLES

Espionnage: J.P.Delisle, de la Marine canadienne reviendra en cour le 17 juillet

04/07/2012 04:29 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

HALIFAX - La cause de Jeffrey Paul Delisle, un agent du renseignement de la Marine canadienne accusé d'espionnage, a de nouveau été reportée, ce mercredi, à Halifax.

Tout comme lors de sa comparution la plus récente, le 13 juin dernier, son avocat a réclamé ce mercredi un report de la cause car il lui fallait plus de temps pour éplucher les milliers de documents de la preuve.

L'avocat a déjà indiqué que plusieurs avaient été noircis pour des raisons de sécurité.

Ce mercredi, le procureur a laissé entendre qu'au retour de la cause de son client au tribunal, le 17 juillet prochain, il devrait être en mesure d'inscrire un plaidoyer.

Jeffrey Paul Delisle a fait une brève apparition au tribunal, ce mercredi. Il est soupçonné d'avoir transmis des informations susceptibles de nuire aux intérêts nationaux du Canada.

C'est la première fois qu'un individu est accusé d'avoir contrevenu à certaines dispositions prévues par la Loi sur la protection de l'information, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

M. Delisle a travaillé pour le chef du Renseignement de la défense et pour l'état-major interarmées stratégique, qui supervise la quasi-totalité des plans et opérations militaires au Canada et à l'étranger.

-

PLUS:pc