NOUVELLES

Afrique du Sud: huit ans de prison pour possession illégale de cornes de rhinos

04/07/2012 06:15 EDT | Actualisé 03/09/2012 05:12 EDT

Un éleveur sud-africain d'animaux sauvages a été condamné à huit ans de prison et à une forte amende pour possession illégale de 38 cornes de rhinocéros, rapporte mercredi le quotidien Beeld de langue afrikaans.

Jacques Els, 39 ans, a été reconnu coupable par le tribunal de Thabazimbi (nord) d'avoir acheté 30 cornes pour 760.000 rands (75.000 euros) à d'en avoir stocké illégalement huit autres, provenant de son propre élevage. Son amende se monte à un million de rands (90.000 euros).

L'Afrique du Sud est engagée dans un combat difficile contre le trafic de cornes de rhinocéros, qui alimente le marché noir de la médecine traditionnelle asiatique, essentiellement au Vietnam.

Près de 270 rhinos ont déjà été abattus par les braconniers dans le pays depuis le début de l'année.

Les cornes retrouvées chez Els avaient été prélevées sur des animaux d'élevage anesthésiés. Il avait acheté ses 30 cornes à un autre éleveur, qui s'est suicidé après l'arrestation de Els.

L'Afrique du Sud abrite entre 70 et 80% de la population mondiale de rhinos, soit un peu plus de 20.000 animaux à l'état sauvage. Les fermes d'élevage y sont également nombreuses.

Mais le braconnage a explosé ces dernières années, avec 448 animaux tués illégalement en 2011, contre treize en 2007. Au marché noir, la corne se vend autour de 50.000 euros le kilo, selon des sources policières.

jcm/cpb/jlb

PLUS:afp