NOUVELLES

États-Unis: le FMI recommande d'éviter des fortes hausses d'impôts

03/07/2012 11:39 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - L'économie américaine pourrait plonger en récession l'an prochain si les dirigeants du pays ne parviennent pas à éviter de fortes hausses d'impôts et des réductions de dépenses, a averti mardi le Fonds monétaire international (FMI).

Le FMI prévient aussi, dans son rapport annuel sur l'économie des États-Unis, que la crise budgétaire européenne pourrait freiner la croissance américaine. Une récession en Europe pourrait réduire les profits des grandes entreprises américaines, plombant la valeur de leur titre.

Le FMI prédit que la croissance économique américaine sera de 2 pour cent cette année et de 2,3 pour cent l'an prochain, soit essentiellement les mêmes prédictions que celles émises par la Réserve fédérale des États-Unis et des économistes privés.

Mais si le Congrès n'intervient pas pour empêcher des hausses d'impôts et des réductions de dépenses au début de l'an prochain, la croissance économique du pays pourrait fondre de 4 pour cent, engendrant une récession, a prévenu le FMI. La directrice de l'agence internationale, Christine Lagarde, ajoute qu'un tel scénario aurait ensuite des répercussions négatives à travers le monde.

Le Congrès et l'administration Obama doivent s'attaquer à la réduction du déficit, convient Mme Lagarde, mais les coupures doivent être mises en place graduellement. Les parlementaires américains devraient aussi rehausser la limite d'emprunt du gouvernement, a-t-elle dit, puisque cette limite sera probablement atteinte au début de 2013.

Le FMI prédit enfin que le taux de chômage, qui se chiffre actuellement à 8,2 pour cent, demeurera essentiellement inchangé cette année avant de glisser légèrement à 7,9 pour cent l'an prochain.

PLUS:pc