NOUVELLES

Les candidats déchus à la chefferie libérale n'auront plus de répit pour payer

03/07/2012 09:30 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Une haute cour de l'Ontario a rejeté les requêtes de trois candidats déchus à la chefferie libérale pour obtenir des prolongations pour rembourser leurs dépenses pour la campagne de 2006.

Hedy Fry, Martha Hall Findlay et Joe Volpe doivent encore rembourser des dizaines de milliers de dollars à la suite de leurs tentatives d'être élus à la tête du Parti libéral du Canada.

Un juge de la Cour supérieure de l'Ontario a estimé qu'ils ne pouvaient disposer de délais supplémentaires pour trouver les sommes nécessaires.

Le commissaire d'Élections Canada devra décider des étapes à suivre. L'incapacité de payer pourrait entraîner une amende de 1000 $, où une peine d'emprisonnement allant jusqu'à trois mois, mais Mme Hall Findlay dit croire qu'elle peut en arriver à une entente avec Élections Canada.

PLUS:pc