NOUVELLES

Le temps d'un «100e Stampede», le Québec rejoint Calgary

03/07/2012 10:22 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le réseau national de Radio-Canada a pour mission de desservir, d'un océan à l'autre, tous les habitants de cet immense et beau pays. Mais rares sont les occasions d'échanger des images venues de l'extrême ouest, là où les cowboys virevoltent glorieusement sur le dos de leurs montures récalcitrantes.

Ce samedi, 20h, l'émission spéciale «100 ans mon cowboy» nous transporte en plein cœur du Stampede de Calgary, à l'autre bout du pays dans une fête chantée en français par Crystal Plamondon, Éric Lapointe, Lisa LeBlanc, Renée Martel, les Porn Flakes et Gildor Roy, le présentateur, dont on connaît le penchant pour la chanson country. D'ailleurs, ne remarque-t-on pas que, depuis quelque temps, le country connaît un retour du balancier et reprend ses droits sur la scène culturelle? Durant 90 minutes, ce voyage nous offre l'occasion de nous imprégner du style de vie des Albertains qui saura ravir bon nombre de Québécois.

Captée au Centre Epcor pour les arts, de Calgary, la spéciale sera également diffusée à ARTV, le lundi 9 juillet, à 20h. Pour compléter cette incursion dans l'Ouest canadien, la spéciale sera suivie d'«Au cœur du country», à 21h30, un documentaire qui donne un aperçu des difficultés connues des chanteurs country qui peinent à se tailler une place au soleil.

Sauvetage en eau profonde

L'été, la saison idéale pour les amateurs de plongée sous-marine, connaît aussi son lot d'accidents, même chez ces plongeurs formés et expérimentés pour sonder les profondeurs aquatiques de toutes sortes. Au Canal D, on nous raconte une de ces histoires.

Quatre amis se donnent rendez-vous à la carrière Flintkote, à Thetford-Mines, lieu fascinant par sa beauté imprégnée d'un aura de mystère qui en fait un site très prisé par les plongeurs. Donc, tout se déroule normalement jusqu'à ce que l'un d'entre eux, Daniel, à une quarantaine de mètres de profondeur, doive faire face à un problème technique: son oxygène s'échappe de façon continue (freeflow), et du coup, la panique s'empare de l'homme. Réalisant la gravité du problème, les copains s'empressent d'organiser la remontée immédiate de l'ami en détresse.

Mais voilà, il y a un protocole pour émerger des profondeurs de l'eau, les 100 000 adeptes de la plongée du Québec le savent bien, sans risquer l'embolie gazeuse. Cependant, constatant l'état lamentable de Daniel, les hommes, confrontés à l'urgence, doivent-ils prendre des risques? «S.O.S. / La plongée de tous les dangers», le mardi 10 juillet, 20h.

Marqués à jamais

Il y aura deux ans, en octobre, que grâce à la collaboration des hommes et à la technologie, on sortait 33 mineurs, prisonniers depuis deux mois des entrailles de la terre, au Chili. À «Zone Doc / Derrière le miracle», Edison, Carlos, Luis, Pedro et Ariel, encore sous le coup de l'émotion, racontent comment ils se sont sentis piégés pour toujours au centre de la terre alors qu'à la surface, malgré un scepticisme non exprimé, on mettait tout en œuvre pour établir une ligne de vie en forant le roc sans relâche. À Radio-Canada, le vendredi 13 juillet, 21h.

Au tour de François «Massicotte No 5» de nous raconter son court mais douloureux séjour à l'hôpital. De retour à la maison, sa conjointe réclame un troisième chien, un chihuahua, alors que lui préférerait une télé pour leur chambre. S'ensuit sa déclinaison des propriétés qu'on accorde aux animaux du type «chienne à Jacques», «mémoire d'éléphant», etc. Mais la discussion prend une tournure plus serrée quand il est question de lois comme celle qui interdit aux cueilleurs d'ail des bois de prélever plus de 50 bulbes. À TVA, les lundis 9 et 16 juillet, 21h.

Après «Cash Investigation / Les vendeurs de maladies», on aura tout vu, tout entendu. À TV5, le mercredi 11 juillet, 20h, le reportage d'une équipe d'enquêteurs démontre que des industries pharmaceutiques sont allées jusqu'à «créer» des maladies pour vendre des pilules. Par exemple, le syndrome métabolique (reformulé en dangers de la «bedaine») peut être aboli grâce à l'Acomplia, le médicament qui, en plus de régler le tour de taille, diminue le diabète, l'hypertension et le cholestérol. Or, si faire du ventre n'est pas une maladie, son «médicament» lui, en provoque.

À RADIO-CANADA: Ricardo Larrivée, le «Fermier urbain», ne cherche pas seulement à rendre Montréal plus «agricole», mais quant à y être, pourquoi ne pas urbaniser les abeilles et leur offrir l'hospitalité sur les toits inoccupés de la ville? Le jeudi 12 juillet, 19h30.

À TÉLÉ-QUÉBEC: dans ce dernier épisode des «Enquêtes de l'inspecteur Wallander», le policier doit résoudre trois meurtres sordides dont celle d'un ornithologue empalé dans son jardin. Qui peut en vouloir à des citoyens sans histoires, pour leur enlever la vie avec tant de cruauté? «La Cinquième Femme», le mardi 10 juillet, 21h.

À RDI: durant les trois années nécessaires à le rendre propre, bébé aura souillé 6000 couches qui ne se recyclent pas. Alors, on cherche une solution pour pouvoir en disposer sans pénaliser la planète dans «Couchorama», documentaire de Jacqueline Farmer, le mercredi 11 juillet, 20h. Avec sa méthode sarcastique, Yvon Deschamps nous a glissé quelques vérités peu glorieuses entre les dents durant sa carrière. Il rappelle ses 50 ans de scène sans oublier les diverses causes humanitaires dans lesquelles il continue de s'investir même à la retraite. «Personnalités / Yvon Deschamps, l'humour qu'ossa donne», le vendredi 13 juillet, 20h.

À TV5: à 15h30, ce dimanche, Patrick Bruel occupe le canapé de Michel Drucker à «Vivement dimanche». Il sera salué par une foule de personnalités qui le côtoient tant sur scène qu'au cinéma.

À ARTV: le mercredi 11 juillet, 20h, on aborde un autre aspect des «Phénomènes de cirque», non pas les athlètes de haut calibre qui y évoluent mais ceux, d'une autre époque, qui attiraient les foules à cause de leurs particularités physiques. On parle de Jojo, le garçon à la gueule de chien qui, en réalité, était atteint d'hypertrichose (présentant un problème de pilosité); de Fanny atteinte du syndrome de Milroy, ce qui se traduit par des pieds énormes; de Frank, l'homme à trois jambes; de Lucia, la femme qui ne pesait que 2,5 kg et d'Anna, la géante, qui mesurait 2,41 mètres et pesait plus de 200 kg.

À CINÉ-POP: dans les environs de Sorel, on revit la triste histoire du «Survenant», rôle tenu par Jean-Nicolas Verreault, dont la présence bouleverse la vie des habitants du Chenal du Moine et plus particulièrement d'Angélina (Anick Lemay) qui était follement amoureuse de cet indomptable épris de liberté. Le lundi 9 juillet, 20h.

PLUS:pc