NOUVELLES

L'Autorité palestinienne exhorte les donateurs à verser les fonds promis

03/07/2012 10:46 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

Le ministre palestinien des Finances Nabil Qassis a pressé mardi les pays donateurs, notamment arabes, à verser les fonds promis à l'Autorité palestinienne pour l'aider à traverser "la pire crise financière qu'elle ait connue", selon lui.

"Nous déployons tous les efforts et nous sommes en contact avec les pays qui se sont engagés à soutenir l'Autorité nationale (palestinienne) afin d'obtenir une partie des fonds promis", a déclaré le ministre au cours d'une conférence de presse.

"Nous nous attendions à recevoir environ un milliard de dollars (795 millions d'euros, NDLR), promis par les pays arabes et étrangers, mais nous n'avons obtenu jusqu'à présent que quelque 480 millions de dollars" (380 millions d'euros), a-t-il indiqué, ajoutant que le versement des salaires des fonctionnaires serait vraisemblablement retardé.

Dimanche, le ministre du Travail Ahmad Majdalani avait déjà évoqué "la pire crise financière traversée par l'Autorité palestinienne depuis sa création" en 1994.

"Les finances actuelles de l'Autorité palestinienne ne lui permettent pas de payer les salaires des fonctionnaires ce mois-ci et le mois de ramadan approche", avait-il déclaré à l'AFP.

Le mois de ramadan, qui est l'occasion d'une importante hausse de la consommation, doit commencer vers le 20 juillet.

Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad avait exhorté le 22 mars les donateurs à verser "le plus vite possible" les fonds nécessaires au fonctionnement de l'Autorité palestinienne.

La veille, le président du comité des donateurs à l'Autorité palestinienne réunis à Bruxelles, le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Stoere, avait appelé dans un communiqué final "les donateurs à assurer une contribution d'un milliard de dollars" en 2012.

he-sst/agr/cco

PLUS:afp