NOUVELLES

La Humane Society salue l'absence de commandites de Bell pour les rodéos

03/07/2012 05:20 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

CALGARY - Bell ne commandite aucun événement de rodéo au Stampede de Calgary cette année, mais le géant des télécommunications ne veut pas dire si cette décision a été influencée par la campagne d'un groupe de protection des animaux.

La Vancouver Humane Society a lancé une offensive en ligne en juin 2011, pressant la population d'appeler Bell à cesser ses commandites de rodéo.

L'organisme est critique du Stampede depuis longtemps, disant croire que les animaux sont blessés sans raison lors de plusieurs événements.

Une lettre déjà prête à être envoyée au chef de la direction de Bell, George Cope, faisait partie des éléments en ligne.

Le porte-parole de la Humane Society, Peter Fricker, a dit espérer que la campagne ait eu un rôle à jouer dans la décision de Bell.

L'organisme a récemment écrit au maire de Calgary, Naheed Nenshi, pour lui demander d'appuyer leur lutte pour mettre fin à la prise du veau au lasso.

L'événement met en scène un veau et un cavalier monté sur un cheval. Ledit cavalier doit attraper le veau en lançant un lasso autour du cou de l'animal. Il descend ensuite de sa monture, court vers le veau, et l'empêche de bouger en lui attachant trois pattes ensemble dans le plus court délai possible.

«Bien que le maire de Calgary siège au conseil d'administration du Stampede, l'événement dispose du droit de regard ultime sur le bien-être des animaux lors du rodéo», a répondu M. Nenshi dans une lettre adressée à la Humane Society.

Une porte-parole de Bell, Jacqueline Michelis, a indiqué que l'entreprise demeurait un commanditaire de la semaine de festivités à Calgary, présentant des spectacles gratuits au Bell Centennial Plaza sur le site du Stampede, mais n'a pas voulu préciser pourquoi l'entreprise ne commandite pas de rodéos cette année.

«Nous ne commanditons pas le rodéo cette année», a-t-elle dit. «Nous avons décidé de nous concentrer sur l'aspect divertissement du Stampede dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire.»

Pour le porte-parole du Stampede Doug Fraser, Bell demeure l'un des principaux commanditaires de l'événement.

«Le fait est que Bell est encore l'un des commanditaires appréciés ici au Stampede, avec le même niveau d'implication que par le passé.»

«Ils versent un bon montant d'argent en commandites ici et nous sommes heureux qu'ils [participent]. Ils ont simplement eu des motifs commerciaux différents, et ils ont décidé d'aller de l'avant en ce sens.»

PLUS:pc