NOUVELLES

Jérusalem-Est: Israël projette un collège militaire sur le Mont des Oliviers

03/07/2012 02:56 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Le ministère israélien de l'Intérieur a donné son feu vert à la construction d'un collège militaire pour des officiers israéliens sur le Mont des Oliviers à Jérusalem-Est, ont indiqué mardi des médias ainsi qu'un conseiller municipal.

"Ce projet de construction d'un collège de défense nationale à Jérusalem a été voté il y a un mois par la commission de la planification de la municipalité de Jérusalem et une autre commission du ministère de l'Intérieur l'a confirmé lundi", a précisé à l'AFP Pepe Alalu conseiller municipal de l'opposition de gauche.

Le public dispose désormais d'un délai de 60 jours pour présenter au ministère de l'Intérieur des appels contre cette construction avant que le projet ne soit définitivement approuvé.

"Il y a peu de chance pour qu'un appel soit accepté par le ministère de l'Intérieur dans la mesure où le Premier ministre Benjamin Netanyahu soutient ce projet", a estimé Daniel Seidemann, directeur de Terrestrial Jerusalem, une ONG qui suit la colonisation israélienne à Jérusalem-est annexée.

Pour Pepe Alalu, le transfert de ce collège militaire du centre d'Israël au nord de Tel Aviv où il se trouve actuellement à Jérusalem-Est constitue une "provocation qui va porter un nouveau coup à toute chance d'engager un dialogue (avec les Palestiniens) sur l'avenir de cette ville".

"On aurait mieux fait de construire une école sur ce site plutôt qu'un collège militaire israélien", a ajouté ce conseiller municipal.

M. Seidemann a pour sa part dénoncé le choix d'un "site sacré tel que le Mont des Oliviers pour ériger une académie militaire, ce qui ne va pas manquer de susciter l'opposition des églises chrétiennes, même parmi celles qui sont les mieux disposées envers Israël".

Selon lui, le fait que cette future institution se situera à Jérusalem-Est, dont l'annexion par Israël n'a pas été reconnue par la communauté internationale, se traduira par un boycott des militaires étrangers. "Pas un d'entre eux n'y mettra les pied, si bien que cette initiative va isoler davantage encore Israël", a-t-il prédit.

Le quotidien Jerusalem Post a précisé que le bâtiment disposera d'une superficie de 42.000 m2.

jlr/hj

PLUS:afp