NOUVELLES

Joueur d'exception: un arbitre tranche en faveur du quart des Saints Drew Brees

03/07/2012 12:16 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Un arbitre de Philadelphie a tranché en faveur de Drew Brees dans le conflit qui l'oppose à la NFL au sujet du salaire qu'il touchera en 2013 s'il n'est pas capable de s'entendre à long terme avec les Saints de La Nouvelle-Orléans.

Les Saints ont déjà utilisé la règle du joueur d'exception pour s'assurer qu'aucune autre équipe ne pourra négocier avec Brees pour la saison 2012. Brees devra donc accepter un contrat d'une saison, d'une valeur de 16,3 millions $ US, s'il ne signe pas un pacte à long terme avec les Saints d'ici le 16 juillet, tel que le stipulent les règles de la convention collective actuelle.

La décision de l'arbitre Stephen Burbank signifie que si les Saints décident d'utiliser la règle du joueur d'exception dans le cas de Brees pour une deuxième année consécutive en 2013, il devra recevoir une augmentation de salaire de l'ordre de 44 pour cent puisqu'il s'agirait de la troisième fois de sa carrière que ses employeurs se prévaudraient alors de cette règle.

Cette augmentation ferait passer la rémunération du quart-arrière à plus de 23 millions $. La NFL prétend quant à elle que l'augmentation devrait être de 20 pour cent, puisqu'il ne s'agirait que de la deuxième fois que cette règle est utilisée pour retenir les services de Bress par les Saints.

Burbank estime toutefois que la convention collective de la NFL est ambiguë à ce sujet. Il est clair que le libellé concernant la règle du joueur d'exception «à répétition» est là afin de protéger les joueurs et qu'ils ne se voient pas pénalisés de leur droit à l'autonomie pendant une longue période.

Les Saints se sont prévalu de la règle du joueur d'exception dans le cas de Brees en mars dernier, après que l'équipe ait été incapable de s'entendre à long terme avec lui avant l'échéance de son contrat de six ans, 60 millions $.

Au cours de ces six dernières campagnes, Brees a non seulement mené les Saints à leur seule conquête du Super Bowl, mais il a complété plus de passes (2488) pour plus de verges (28 394) et plus de touchés (201) que tout autre quart dans la NFL. Son pourcentage de passes complétées de 67,8 pour cent le place aussi en tête du circuit Goodell pour cette période.

En 2011, Brees a établi des marques de la NFL pour le plus de passes complétées en une saison (468), les verges par la passe (5476) et le taux de passes complétées (71,2 pour cent). Ses chiffres ont aidé les Saints à établir une nouvelle marque pour le nombre de verges au total au cours d'une même saison avec 7474.

Il a mené les Saints à une fiche de 13-3 et un deuxième titre de la section Sud de la Nationale en trois saisons. Les Saints ont éliminé les Lions de Detroit au premier tour éliminatoire avant de s'incliner dans les dernières secondes de leur deuxième match, contre les 49ers de San Francisco.

C'est la première fois de sa carrière que Brees peut négocier un contrat à long terme avec une équipe tout en profitant d'une séquence heureuse non marquée par les blessures et ponctuée de statistiques impressionnantes, en plus d'une victoire au Super Bowl.

Repêché par San Diego, Brees n'a touché qu'un boni de deuxième tour et les Chargers ont profité de la règle du joueur d'exception dès la conclusion de son premier contrat professionnel, en 2005. Brees s'est blessé à l'épaule lors de la saison suivante et a dû subir une importante intervention chirurgicale, le laissant avec peu d'offres importantes pendant la saison morte 2006.

Il a finalement paraphé l'entente de six ans avec les Saints, qui ont bénéficié d'un quart à rabais quand on compare son salaire avec celui versé aux meilleurs quarts du circuit au cours de la même période.

Brees s'attend maintenant à être compensé de la même façon que ces quarts, comme Peyton Manning — de trois ans son aîné — qui vient de parapher une entente qui lui rapportera 19,2 millions $ par saison après avoir raté toute la dernière campagne en raison d'une sérieuse opération au cou.

Une personne au fait des négociations a indiqué à The Associated Press que les Saints ont offert plus de 19 millions $ par saison à Brees. Cette personne, qui a requis l'anonymat, a déclaré que Brees désire un contrat de cinq ans à raison de 21 millions $ par saison.

La NFL n'a pas voulu commenter la décision de Burbank, ni indiquer si elle comptait la porter en appel, ce qu'elle pourrait faire. Si la décision de Burbank est maintenue, Brees aurait peu de raisons d'accepter une offre à long terme des Saints qui lui donnerait moins de 20 millions $ par saison.

PLUS:pc