NOUVELLES

En cas d'attaque, Iran et Hezbollah aux côtés de Damas (groupe prosyrien)

03/07/2012 09:27 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

L'Iran et son allié libanais, le puissant Hezbollah chiite, se battront aux côtés du régime syrien en cas "d'attaque étrangère", a affirmé mardi le chef d'une organisation palestinienne pro-syrienne.

"J'ai discuté de la question avec les frères (en Syrie), avec Hassan Nasrallah (le chef du Hezbollah) et avec les frères en Iran et en cas d'attaque étrangère, nous ferons partie de cette bataille", a indiqué Ahmad Jibril, chef du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), un groupe palestinien basé à Damas.

Il s'exprimait sur la nouvelle télévision satellitaire installée à Beyrouth, Al-Mayadeen, dirigée par Ghassan Ben Jeddo, ex-star de la chaîne Al-Jazeera connu pour ses positions pro-Hezbollah et pro-syriennes. L'entretien a été diffusé à 13H30 GMT et de larges extraits ont été distribués aux médias.

M. Jibril, qui a dit avoir rencontré récemment le chef du Hezbollah et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, a indiqué que M. Nasrallah l'avait informé "personnellement" qu'il prendrait part à cette bataille.

Il a précisé avoir été informé par les autorités iraniennes qu'elles ne lâcheraient pas le régime de Bachar al-Assad et qu'elles avaient "mis en garde la Turquie à plusieurs reprises de ne pas jouer avec le feu". Selon Téhéran, "une intervention (militaire) est une ligne rouge à ne pas franchir", a ajouté M. Jibril.

Il a assuré que l'Iran, le Hezbollah et son groupe faisaient partie d'"un même axe".

Le FPLP-CG est une organisation radicale soutenue par la Syrie qui refuse toute solution négociée avec Israël. Il possède deux bases militaires dans l'est du Liban et toutes les tentatives de le désarmer ont échoué.

jad/ram/vv/cnp

PLUS:afp